vendredi 9 janvier 2015

UNE FOIS QUI PLAIT A DIEU !

“C'est à cause de sa foi qu'Hénoc a été enlevé pour échapper à la mort, et on ne l’a plus retrouvé parce que Dieu l'avait enlevé. Avant d’être enlevé, il avait en effet reçu le témoignage qu'il était agréable à Dieu. Or, sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu” (Hébreux 11:5-6).

Tout au long de la Bible et de l'Histoire, ceux qui ont marché avec Dieu sont devenus des hommes et des femmes de foi. Si l’Église marchait avec Dieu quotidiennement, en étant continuellement en communion avec le Seigneur, le résultat serait un peuple rempli de foi, d'une foi véritable qui plaît à Dieu.

Certains dirigent des séminaires sur la foi, distribuent des cassettes sur la foi, citent des versets des Écritures sur la foi, tout cela pour tenter de produire la foi. Et c'est vrai, “la foi vient de ce qu'on entend et ce qu'on entend vient de la parole de Dieu” (Romains 10:17). Mais Jésus est la Parole. “La lettre tue”, dit l’Écriture (2 Corinthiens 3:6) et, sans intimité avec Jésus, la lettre produit une émotion morte, égocentrique et exigeante qui n'est pas du tout la foi, et que Dieu hait. La foi vient en écoutant Sa Parole et en marchant tout près de Lui. Nous devrions toujours “garder les regards sur Jésus, qui fait naître la foi et la mène à la perfection” (Hébreux 12:2). Cette marche intime avec Dieu manque dans l’Église d'aujourd'hui. La foi, c'est connaître réellement qui est Dieu. C'est se familiariser de plus en plus avec Sa gloire et Sa majesté. Ceux qui le connaissent le mieux sont ceux qui lui font le plus confiance.

Montre-moi un peuple qui marche très près de Lui, haïssant le péché, se détachant de ce monde et apprenant à reconnaître Sa voix et nous verrons un peuple qui n'aura pas besoin de beaucoup de prédication ni d'enseignement sur la foi. Tu n'auras pas besoin de cours du genre : “la foi : qu'est-ce que c'est et comment l'obtenir en 10 leçons.” La foi véritable vient directement du cœur de Jésus. Et ce sera Sa foi à Lui, et pas la nôtre, qui grandira dans de nos cœurs et qui en sortira !

La marche d'Hénoc avec Dieu n'aurait pas eu grande valeur si elle n'avait pas produit en conséquence une foi qui était sans cesse en train de grandir. “C'est à cause de sa foi qu'Hénoc a été enlevé.” Quelle vérité incroyable ! Toute sa foi a été concentrée sur le seul grand désir de son cœur : être avec le Seigneur !