mardi 20 janvier 2015

DIEU A LE CONTROLE

“Toute arme préparée contre toi sera sans effet...Tel est l'héritage des serviteurs de l’Éternel, telle est la justice qui leur viendra de moi, déclare l’Éternel” (Esaïe 54:17). Tout ce que Satan essaie de faire pour t'abattre ne marchera tout simplement pas ! Ces gros pistolets qui te visent vont fondre dans la présence du Seigneur.

Dans le texte original hébreux, ce verset se traduit ainsi : “Aucun plan, aucun instrument de destruction, aucune artillerie satanique ne te dominera ni ne t'écrasera, mais elle sera détruite.” Dieu a promis de ruiner toutes les attaques de Satan à ton encontre. La récompense de ceux qui le cherchent avec persévérance, c'est le privilège de devenir plus que vainqueurs. “Au contraire, dans tout cela nous sommes plus que vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés” (Romains 8:37).

Pendant 365 ans, Hénoc a repoussé tous les trais enflammés. Il a vécu dans une victoire complète jusqu'à son dernier souffle. Il n'est pas parti en rampant ou en boitant, mais il est parti dans un éclair de vie et de gloire ! “C'est à cause de sa foi qu'Hénoc a été enlevé pour échapper à la mort, et on ne l’a plus retrouvé parce que Dieu l'avait enlevé. Avant d’être enlevé, il avait en effet reçu le témoignage qu'il était agréable à Dieu” (Hébreux 11:5).

“Tu seras affermie par la justice. Oublie l’oppression, car tu n'as rien à craindre ! Oublie la terreur, car elle ne s'approchera pas de toi ! Si l'on forme des complots, cela ne viendra pas de moi. Celui qui se liguera contre toi tombera contre toi” (Esaïe 54:14-15).

Là où il y a la justice, il y a la paix. Tu seras délivré de l'oppression, de la crainte parce qu'il ne sera fait aucun mal à ceux qui marchent dans la justice. “j'ai aussi créé le destructeur chargé de l’anéantir” (Esaïe 54:16). Même le “destructeur” est sous le contrôle du Seigneur. Dieu a le contrôle de toutes les armes destructives. Notre sécurité se trouve dans la justice, dans le fait de marcher avec Jésus, et nous n'avons absolument rien à craindre !