mercredi 21 janvier 2015

LA GRANDEUR PRESENTE DE CHRIST

“Je ne cesse de dire toute ma reconnaissance pour vous lorsque je fais mention de vous dans mes prières. Je prie que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation qui vous le fasse connaître. Je prie qu'il illumine les yeux de votre cœur pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s'attache à son appel, quelle est la richesse de son glorieux héritage au milieu des saints et quelle est l'infinie grandeur de sa puissance, qui se manifeste avec efficacité par le pouvoir de sa force envers nous qui croyons. Cette puissance, il l'a déployée en Christ quand il l'a ressuscité et l'a fait asseoir à sa droite dans les lieux célestes” (Éphésiens 1:16-20).

La prière de Paul pour l'église était tout simplement la suivante : “Que Dieu vous révèle, non seulement la grandeur passée de Christ, mais aussi Sa grandeur présente.”

L'église a une grande révérence pour le Christ qui a marché sur Terre, le Jésus de Galilée, l'enseignant et le faiseur de miracle, le fils de Marie. Nous ne nous lassons jamais d'entendre et de parler de la grandeur de Jésus de Nazareth : comment Il a chassé des démons, comment Il a tenu ferme contre toutes les tentations, comment Il a ouvert les yeux des aveugles, les oreilles des sourds, a permis aux paralytiques de sauter, comment Il a restauré les mains sèches, guéri les lépreux, changé l'eau en vin, nourri des multitudes avec quelques miches de pain et quelques poissons, comment Il a ressuscité les morts !

Pourtant, à un certain moment de l'histoire, nous mettons des limites à ce Sauveur grand, puissant, et qui fait des miracles ! Nous développons une théologie qui Le fait Seigneur des choses spirituelles, mais pas des choses de ce monde. Par exemple, nous croyons qu'Il peut pardonner nos péchés, calmer nos craintes, nous soulager de notre culpabilité, nous donner la paix et la joie, nous offrir une vie éternelle. Tout cela dans le monde invisible. Mais peu d'entre nous le connaissent comme le Dieu des choses de ce monde, des affaires de tous les jours : le Dieu de nos enfants, de notre travail, de nos factures, de notre foyer et de notre mariage.

Paul a dit que nous avons besoin d'une révélation de la puissance que Christ a obtenue lorsqu'Il a été ressuscité des morts. Aujourd'hui même, Jésus est assis à la droite de Dieu, ayant tout pouvoir sur la Terre et dans le Ciel : “Il a tout mis sous ses pieds” (Éphésiens 1:22).