mardi 13 janvier 2015

LE MANQUE DE VICTOIRE

Une des grandes tragédies de cette génération, et l'une des plus grandes tristesses de Dieu, c'est qu'énormément de chrétiens ne sont pas réellement heureux ! Le manque de victoire en Christ est consternant ! Tellement de chrétiens sont bouillants un jour et froids le lendemain. Une semaine ils sont au plus haut, la semaine suivante au plus bas. Ils ne peuvent pas résister à la peur. La dépression les écrase comme un rouleau compresseur.

Certains mariages passent sans cesse de chaud à froid. Un jour, tout va bien entre mari et femme et le jour suivant, ils sont minables. Certains jours, ils n'arrivent même pas à se parler. Ils pensent : “Ma foi, c'est comme cela que doit être le mariage. On ne peut espérer être heureux et amoureux tout le temps !”

Paul a mis en garde les chrétiens qui ont besoin de “revenir à leur bon sens, pour se dégager alors des pièges du diable, qui s’est emparé d’eux pour les soumettre à sa volonté” (Timothée 2:26). C'est une parfaite description de nombreux chrétiens. Satan entre et sort dans leur vie selon sa volonté ! Ils n'ont ni puissance ni autorité pour l'arrêter à la porte de leur cœur.

Pour certains d'entre vous qui lisez, peut être êtes-vous pris dans les filets du diable. Paul dit que c'est parce que tu t'opposes (voir 2 Timothée 2:25, version Darby). “S'opposer” signifie que tu t'es laissé prendre au piège. Tu refuses le chemin de délivrance et de victoire de Dieu. Tu t'opposes à Son chemin et tu as décidé de suivre ton propre chemin. C'est pour cette raison que tu es pris au piège !

Tant et tant de chrétiens n'ont pas connu la victoire en Christ. Est-ce pour cela que Christ est mort ? Pour élever des enfants qui sont sous la puissance de la volonté du diable ? “Donne ton cœur à Jésus, mais ta volonté au diable.” Est-ce le témoignage des chrétiens pour le monde ? Jamais !

Tu peux rejeter le blâme de ton manque de joie sur ta santé défaillante, sur le fait d'être incompris, sur le fait d'avoir un partenaire, un ami ou un patron qui ne se soucie pas de toi. En fait, tu peux choisir de blâmer plein de choses ou de gens. Mais la vérité, c'est qu'il n'y a pas d'excuse pour un chrétien qui vit sous l'esclavage du diable. Si le diable joue sur tes émotions et que tu ne fais qu'aller de pire en pire au lieu d'aller mieux, si tes problèmes deviennent de plus en plus gros, si la crainte domine et que la joie s'en va, si la tristesse s'installe, cela signifie que tu es prisonnier de l'Ennemi de ton âme et qu'il te manipule !

Tu dois reconnaître le piège dans lequel tu te trouves et chercher à en être délivré. Si tu sers le Seigneur depuis plus longtemps que quelques mois, tu devrais grandir quotidiennement dans la grâce et la connaissance de Jésus. Tes victoires spirituelles devraient être douces. Tu devrais être assuré de Sa présence permanente.