mercredi 18 décembre 2013

PRIERE SANS REPONSE

Une adolescente m'a avoué : “Monsieur, il y a deux ans, ma maman et mon papa ont été tués dans un accident de voiture. C'était les meilleurs parents qu'on puisse rêver d'avoir. Je me suis demandée comment Dieu a pu permettre qu'ils soient tués d'une façon si violente et, ces deux dernières années, je Lui en ai voulu. Dieu ne protège-t-Il pas les siens ? Je ne peux plus prier avec une réelle confiance en Lui parce que je crois qu'Il a failli. Que puis-je faire ? Je crois qu'on peut dire que je suis en colère contre Dieu.”

Un jeune couple de ma connaissance entretient du ressentiment à l'égard du Seigneur depuis presque dix ans. Leur belle petite fille de cinq ans est morte rapidement après qu'on lui ait diagnostiqué une tumeur au cerveau et ils sont devenus amers. Ils sont restés dans l'église et sont venus à toutes les réunions mais ils ne croyaient plus à l'efficacité de la prière. Ils ont peur de renier Dieu, de Le traiter de menteur ou de Père infidèle, mais ils n'ont jamais pu Lui pardonner d'avoir “pris leur unique enfant.”

Presque tous les chrétiens, à un moment donné de leur vie, ont dû affronter le problème des prières sans réponse. Une prière qui reste sans réponse pendant des semaines ou des mois, parfois des années. Une maladie inattendue ou une tragédie réclament une personne aimée, des choses qui arrivent sans raison... et la foi commence à faiblir. Mais la Parole dit clairement qu'une personne qui doute ne recevra jamais rien de Dieu.

Jésus comprend cette tendance qu'ont Ses enfants d'en vouloir au Ciel quand les montagnes ne se déplacent pas selon leur programme. Il a mis Pierre en garde contre le fait de demander quelque chose lorsqu'il se tient dans la présence de Dieu tout en gardant dans son cœur quelque chose qu'il n'aurait pas pardonné.

“Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses.” (Marc 11:25).

Je crois que Jésus dit ici : “Ne vient pas dans la présence de Dieu demander que des montagnes soient déplacées ou le pardon de tes péchés si tu as une rancune secrète dans ton cœur contre le Ciel. Dévoile-là ! Laisse l'Esprit du pardon couler à travers toi. Crie vers ton Père fidèle. Il n'a pas failli. Il répondra. Il pourvoira. Soumets-toi et demande-Lui de te pardonner pour ces doutes que tu as laissé germer.”