mardi 10 décembre 2013

LE SEIGNEUR EST-IL PARMIS NOUS ?

Qui étaient les gens que Paul a décrit dans 1 Corinthiens 10: 8-10, les milliers qui “tombèrent en un jour”, ceux qui ont été tués par les serpents ou qui “périrent par l'exterminateur”? Il ne s'agissait pas de Moabites, de Cananéens, de Philistins ou d'autres païens parmi ceux qui entouraient Israël. Non, Paul parlait ici de croyants, de gens du peuple choisi par Dieu lui-même !

Dans le désert, le peuple de Dieu a été témoin de miracles incroyables. Ils ont été nourris de nourriture spirituelle par des moyens surnaturels et ont bu de l'eau spirituelle d'un rocher que Paul décrit comme étant le Christ Lui-même. Ils ont été bien enseignés et aucun soin ne leur a manqué. Pourtant, beaucoup de ces mêmes gens ont été consumés par la colère ardente de Dieu et tués par les serpents.

L'apôtre nous dit dans 1 Corinthiens 10:5 que ces israélites ont tellement déplu à Dieu qu'ils “tombèrent dans le désert”. Le terme hébreux utilisé ici pour “tomber” implique qu'Il les a “chassés de Sa main, les répandant à terre comme autant de poussière.”

Qu'est ce que cela veut dire ? Le Seigneur disait à Israël : “Je ne tolérerai pas cela de votre part. Si vous étiez innocent, si vous n'aviez pas été enseignés, n'aviez pas reçu une nourriture spirituelle de Ma main ou vu la manifestation de Ma gloire, alors, Je négocierais avec vous. Mais, malgré toutes Mes bénédictions, vous avez choisi les convoitises et les idoles. C'est pourquoi je vais vous éparpiller et vous chasser hors de Mes mains, complètement.”

Comment est-ce possible ? Pourquoi le Seigneur se comporterait si durement avec Son propre peuple après qu'ils aient été tant bénis ? Paul nous dit très clairement dans le verset 9 qu'ils ont tenté Christ ! “Ne tentons pas non plus le Christ comme quelques-uns d'eux l'ont tenté”.

Que veut dire Paul quand il dit que nous ne devons pas tenter le Seigneur ? Il se réfère à un épisode rapporté dans Exode 17, quand les israélites ont expérimenté le miracle de la manne, un pain blanc contenant tous les nutriments dont ils avaient besoin. Cette petite chose ronde apparaissait au milieu d'eux tous les jours. Le peuple n'avait ni gagné, ni mérité cette nourriture spirituelle. Le Seigneur la leur accordait uniquement par grâce et tout ce qu'ils avaient à faire, c'était de la ramasser. Mais ensuite, ils ont manqué d'eau. Ils sont arrivé dans un lieu appelé Mara, où l'eau était amère et, une fois encore, ils se sont retrouvés en situation de crise, affrontant un autre test.

Aussitôt, le peuple a commencé à critiquer leur chef, Moïse, l'accusant d'être un menteur sans cœur qui les avait mené dans le désert pour les détruire. Et puis, nous voyons dans le verset 7 “qu'ils avaient tenté l'Éternel, en disant : l'Éternel est-il au milieu de nous, ou n'y est-il pas ?”