jeudi 12 décembre 2013

JESUS SAVAIT CE QU'ILS AVAIENT DANS LE COEUR

Les disciples ne savaient pas du tout ce qu'ils avaient dans le cœur, mais Jésus le savait et Il les a amené dans un lieu de test qui a tout mis en lumière. Il a dit aux douze d'aller dans un bateau et de traverser la mer, sachant très bien qu'une tempête allait bientôt les assaillir.

Ces hommes pensaient être des serviteurs confiants du Maître. Après tout, ils avaient vu des milliers de personnes être nourries avec juste une poignée de poissons et quelques miches de pains. Alors, en montant dans cette barque, ils pensaient certainement qu'ils ne douteraient plus jamais de Jésus.

C'est une chose de voir un miracle à l’œuvre dans la vie de son pasteur, et une toute autre chose quand on l'expérimente soi-même. Maintenant, alors que les vents commençaient à souffler et que les vagues montaient toujours plus haut, le test des disciples était en place. Très vite, le bateau s'est rempli d'eau et les hommes ont commencé à écoper aussi vite qu'ils le pouvaient. Malgré tout, en quelques minutes, ils ont su que leur barque allait couler.

Écoute ce qui est sorti du cœur de ces hommes dans leur moment d'épreuve : “Seigneur, ne t'inquiètes-tu pas que nous périssions ? Nous allons couler ! Aide-nous Jésus. Es-tu Dieu ou pas ? Ne te préoccupes-tu pas de nous ?”

Les propres disciples de Jésus Le tentaient ! En effet, ils ont prononcé presque exactement les mêmes mots que ceux que les Israélites avaient dit à Moïse : “ils avaient tenté l'Éternel, en disant : L'Éternel est-il au milieu de nous, ou n'y est-il pas ?” (Exode 17:7).

Mais, pendant tout ce temps, Jésus savait ce qu'Il faisait. Il aurait pu demander au vent et aux vagues de s'arrêter bien avant. Une telle puissance est toujours présente en Lui. Mais, au lieu de cela, Il a permis à Ses disciples d'être testés dans une situation littéralement de vie ou de mort.

“Ses disciples descendirent au bord de la mer. Étant montés dans une barque, ils traversaient la mer pour se rendre à Capernaüm. Il faisait déjà nuit, et Jésus ne les avait pas encore rejoints. Il soufflait un grand vent, et la mer était agitée... ils virent Jésus marchant sur la mer... Et ils eurent peur. Mais Jésus leur dit : C'est moi ; n'ayez pas peur ! Ils voulaient donc le prendre dans la barque, et aussitôt la barque aborda au lieu où ils allaient.” (Jean 6:16-21).