vendredi 6 décembre 2013

LA FAUSSE PAIX

L’Amérique d’aujourd’hui est sous la puissance séductrice d’un mensonge satanique. Cependant, avant d’en dire plus, saches, je te prie, que ce dont je parle ici n’a rien à voir avec les hommes politiques mais tout à voir avec la vérité spirituelle. Le fait est que nos dirigeants ont mis la Parole de Dieu complètement de côté, ne montrant aucun intérêt pour la vérité biblique. Et maintenant le Seigneur a permis à une tromperie de nous tomber dessus.

Le mensonge démoniaque qui étouffe l’Amérique aujourd’hui est une fausse paix. C’est l’idée que nous pouvons faire tout ce que nous voulons sans avoir à en craindre les conséquences. Nous avons déjà franchi une limite dans cette tromperie et le jugement est maintenant inévitable.

Paul expose ce jugement divin dans Romains 1. Il parle de ceux qui premièrement s’en sont tenus à la vérité biblique mais qui, plus tard, ont retenu la vérité captive. En résumé, ils voulaient en même temps la Parole de Dieu et leurs convoitises. Ainsi le Seigneur les a livrés aux esprits réprouvés. Ils voulaient croire à un mensonge et Il leur a envoyé une puissance d’égarement.

Voici le véritable état de notre nation à l’heure actuelle. Un de nos récents présidents a dit à tout le pays : « Je n’ai pas commis ce péché », mais plus tard, l’acte qu’il niait a été démontré publiquement. Aujourd’hui, quatre-vingt pour cent des Américains ont fermé les yeux à la fois sur son péché et sur son mensonge, disant que ni l’un ni l’autre n’avait d’importance. Comme il avait été prophétisé, la vérité est rejetée par le plus grand nombre.

Les Américains jouent sur les marchés boursiers comme des marins ivres, et ils prospèrent. En outre, une étude dit que soixante-cinq pour cent des étudiants à l’université trichent et pensent qu’ils n’y a rien de mal à cela. Les gens de tous âges traitent les lois de Dieu avec désinvolture, pensant : « Ce que je fais doit être bon car je m’en sors. »

Nous entendons constamment des mensonges, des dissimulations et des manipulations de la part des dirigeants de notre nation. Mais la grande illusion sous laquelle se trouve notre nation ne concerne pas seulement les affaires sordides de Washington DC. Non, le pouvoir trompeur de Satan va bien au-delà de ces tromperies et de cette dépravation. Son grand mensonge est un déferlement de l’enfer contre le peuple de Dieu.

Paul avertit : « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables » (2 Timothée 4 : 3-4).

Qui seront ces masses trompées dont parle Paul ? Ce sont des chrétiens abusés ! Il a écrit cette lettre à l’église de Thessalonique, s’adressant à des croyants nés de nouveau ! Ces gens étaient à l’écoute de l’enseignement biblique et ils avaient connu la vérité de Dieu, cependant, ils se s'accrochaient à leurs convoitises et cherchaient des hérésies qui pourraient les conforter dans leurs péchés.