mercredi 26 septembre 2012

NOUS NOUS APPLIQUERONS A LA PRIERE

Dans l'église du premier siècle, à Jérusalem, les veuves grecques étaient négligées lors de la distribution quotidienne de nourriture. Naturellement, elles ont demandé l'aide des dirigeants de l'église.

Les apôtres ne voulaient pas abandonner leur étude de la Parole de Dieu et le temps qu'ils passaient en prière simplement pour superviser une tâche administrative. C'est pourquoi ils ont rassemblé tous les membres de l'église et leur ont dit : “Il n'est pas convenable que nous laissions la parole de Dieu pour servir aux tables.”(actes 6:2) En conséquence, sept hommes de qui l'ont rendaient bon témoignage ont été désignés pour s'occuper des affaires matérielles de l'église. Dans le même temps, les apôtres se sont engagés : “nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la parole.”(Actes 6:4)

Le résultat obtenu grâce à cet arrangement a été le suivant : “La parole de Dieu se répandait de plus en plus, le nombre des disciples augmentait beaucoup”(Actes 6:7). L'église a grandi parce que ces hommes ont refusé de négliger leur tâche la plus importante.

Bien peu de pasteurs d'aujourd'hui feraient ce type de sacrifice. Un pasteur m'a regardé dans les yeux et m'a dit : “Je n'ai tout simplement pas le temps de prier. Je suis trop occupé. Trop de choses réclament mon temps.” Un autre pasteur m'a confessé : “Je n'ai pas prié depuis des mois. Je médite et fais occasionnellement de rapides prières, mais je n'arrive pas à avoir une vraie discipline pour la prière.”

Je ne veux condamner aucun pasteur dévoué, travaillant dur pour Dieu. Mais le fait est que tout serviteur tombe sous l'emprise de son maître, et beaucoup de prédicateurs de l'évangile aujourd'hui ne se rendent pas compte qu'ils sont devenus les victimes d'une conspiration satanique d'interruptions. Ils sont sans cesse en train de courir, enfouis sous une avalanche de devoirs et de détails.

Je remercie Dieu de ce que nous ne sommes jamais à la merci de Satan ou de ses ruses. Nous pouvons mettre à jour ses tactiques, proclamer une parole de foi et, dans le nom de Christ, venir à bout de chacune des interruptions. Par la puissance de l'Esprit de Dieu qui vit en nous, nous pouvons déblayer le chemin qui mène aux portes du Seigneur et venir confiant devant Son trône de grâce, afin de recevoir de l’aide dans nos temps de besoin. C'est ce que le Seigneur désire pour chacun de nous.