jeudi 27 septembre 2012

LA REPONSE DE DIEU POUR LES IDOLATRES

“Ils porteront ainsi la peine de leur iniquité ; la peine du prophète sera comme la peine de celui qui consulte, afin que la maison d'Israël ne s'égare plus loin de moi, et qu'elle ne se souille plus par toutes ses transgressions. Alors ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu, dit le Seigneur, l'Éternel.”(Ezéchiel 14:10-11)

Dieu nous dit : “Je vais faire tout ce qui est nécessaire afin de t'éloigner de tes idoles souillées. Je ne te laisserai pas te fourvoyer et être détruit. Je vais te ramener à Moi. Mais si cela ne marche pas, je devrai avoir recours à la punition.”

“...vous verrez leur conduite et leurs actions ; et vous reconnaîtrez que ce n'est pas sans raison que je fais tout ce que je lui fais, dit le Seigneur, l'Éternel.”(verset 23). Le Seigneur nous dit : “Tu sauras que la façon sévère dont Je t'ai traité avait un but. Je ne te laisserai pas t'en aller.”

As-tu une pierre d’achoppement d'iniquité dans ton cœur qui te fait trébucher ? Es-tu abusé par un lien qui te lie et qui pourrait te détruire ? Si c'est le cas et si le Saint-Esprit te convainc par ce message, il y a de l’espoir pour toi.

Peu importe quelle est ton idole : la convoitise, un péché sexuel, la pornographie, l'alcool, la drogue, l'amertume ou la rancune. Demande à Dieu de t'ouvrir les yeux sur ton péché et passe du temps dans Sa présence afin d'obtenir une révélation concernant ce péché. Demande au Saint-Esprit de faire naître la crainte de Dieu en toi et de rendre ton cœur sensible à sa Voix lorsqu'Il te reprend. Tu dois haïr ton péché et être déterminé à ne pas être en paix avec lui.

Crie vers Lui maintenant : “Seigneur, ne me laisse pas dans l'aveuglement. Si je vis dans l'illusion ou dans le mensonge, révèle-le moi. Je ne veux plus croire aux mensonges. Je veux seulement entendre Ta voix et que ce soient Ta puissance et Ton autorité qui guident ma vie.”

Il y a une délivrance pour toi si tu la veux vraiment. Un jour très proche, tu réaliseras que tu n'es plus un esclave, mais un enfant de Dieu, libéré par la vérité.