lundi 30 mars 2009

SAISIR DES SERPENTS

Vous ne pouvez pas travailler efficacement pour le Christ, sauf si vous êtes disposés à prendre des risques impliqués. Jésus nous prévient des risques de rencontrer des serpents.

Je dis ceci gentiment, mais la Bible dit que les méchants sont comme des serpents venimeux, et nous devons être des gens qui saisissent des serpents. Je pense que c’est significatif que la Bible appelle Satan "ce serpent ancien" (Apocalypse 12:9). Et le Christ promit, "Ils saisiront des serpents…" (Marc 16:18)

Jésus dit: "Va dans les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer." (Luc 14:23) Mais dans l'Ecclésiaste nous sommes prévenus: "…et celui qui renverse une muraille sera mordu par un serpent.” (10:8) Les haies sont remplies de serpents, pourtant comme des pêcheurs d'hommes, nous sommes informés: "S'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d'un poisson?" (Luc 11:11)

Les vainqueurs d’âmes sont promis: "…s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur feront point de mal…" (Marc 16:18) Ceci fait référence à un missionnaire ou autre croyant absorbant accidentellement un poison, mais il y a quelque chose beaucoup plus profondément caché dans ce passage de l'Écriture. Comme les chrétiens boivent indubitablement le sang du Christ—le fleuve de la vie, de son amour et de sa beauté divine—nous buvons aussi inconsciemment le poison de ce monde lorsque nous allons prêcher l'évangile.

Nous absorbons tellement l'esprit de ce monde, nous saisissons de telles choses mortelles dans nos vies spirituelles, à moins que nous recevons l'Esprit Saint comme protection je ne vois pas comment les chrétiens peuvent aller là où sont les pécheurs. Vous ne pouvez pas éviter d’absorber dans votre esprit certaines de ces choses interdites. Mais si vous buvez quelque chose de mortel alors que vous poursuivez des serpents dans la puissance du Christ, le poison ne vous fera pas du mal. Quand le Seigneur commença à me montrer cette vérité, je rentrais chez moi pour prier, et je pouvais sentir le souffle du Saint Esprit dans tout mon corps. Le poison tout simplement disparaissait et je pouvais me mettre debout nettoyé et pur—indemne.