lundi 2 mars 2009

N’AYEZ PAS PEUR D’UNE PETITE SOUFFRANCE

La résurrection du Christ était précédée par une courte période de souffrance. Nous mourrons! Nous souffrons! Il y a la douleur et le chagrin.

Nous ne voulons pas souffrir ou être blessés. Nous voulons la délivrance sans douleur, une intervention surnaturelle. "Faites-le, Dieu,” nous prions, “parce que je suis faible et le sera toujours. Faites-le tout pendant que je suis mon chemin, en attente d'une délivrance surnaturelle.”

Il se peut que nous reprochions nos problèmes aux démons. Nous recherchons un homme de Dieu et espérons qu’il puisse chasser le démon, pour que nous puissions continuer sur notre voie sans douleur ou souffrances. Tout fait! Passez une vie paisible dans la victoire. Nous voulons quelqu'un qui pose les mains sur nous et chasse toute la sécheresse. Mais la victoire n'est pas toujours sans souffrance et douleur. Regardez votre péché. Faites face au péché. Souffrez à travers tout, tout comme fit Jésus. Entrez dans sa souffrance. La souffrance demeure pour une nuit, mais la joie vient toujours le lendemain.

L'amour de Dieu exige un choix. Si Dieu nous sortait surnaturellement de chaque lutte sans douleur ou souffrances, ceci éliminerait toutes les épreuves et toutes les tentations; il n'y aurait plus de libre choix et plus de tests, comme par le feu. Ce serait Dieu qui superpose sa volonté sur l'humanité. Il choisit de nous rencontrer dans notre sécheresse et de nous montrer comment ceci peut devenir la voie vers une nouvelle vie de foi.

C’est souvent la volonté de Dieu que nous souffrons la sécheresse, et même la douleur. "Ainsi, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu remettent leurs âmes au fidèle Créateur, en faisant ce qui est bien." (1 Pierre 4:19)

Grâce à Dieu, la souffrance est toujours la courte période avant la victoire finale! “Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables." (1 Pierre 5:10)