lundi 19 décembre 2016

ELLE A TOUCHÉ LE BORD DE SON VÊTEMENT - Gary Wilkerson

Il y a des moments dans la vie où les choses paraissent vraiment sombres mais nous pouvons dire à Dieu : “Je mets toute ma foi en Toi parce que ma situation semble désespérée, mais avec Toi rien n’est impossible” (voir Luc 18:27).
Dans le chapitre 5 de l’évangile de Marc, nous lisons que Jésus était sur le chemin de la maison d’un homme nommé Jaïrus et qu’une grande foule Le suivait.
“Or, il y avait une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans. Elle avait beaucoup souffert entre les mains de plusieurs médecins, elle avait dépensé tout ce qu’elle possédait, et elle n’avait éprouvé aucun soulagement, mais était allée plutôt en empirant. Ayant entendu parler de Jésus, elle vint dans la foule par derrière, et toucha son vêtement” (Marc 5:25-27).
Même si sa situation ne faisait qu’empirer, elle s’est dit : “Si je puis seulement toucher ses vêtements, je serai guérie” (verset 28).
Sa foi lui disait : “Je peux faire ça” et ensuite : “Jésus fera le reste.” Elle regardait l’impossible et affirmait que Jésus pouvait le faire.
J’aime la foi de cette femme. Elle n’avait aucune raison d’avoir la foi parce que rien de ce qu’elle avait essayé jusque là n’avait fonctionné. Mais elle s’est finalement emparée de ce dernier espoir, de ce dernier désir. Elle s’est dit à elle-même : “Je vais juste toucher le bord de Son vêtement. Je vais saisir Jésus !”
Elle s’est faufilée au milieu de la foule et a touché le bord de Son vêtement – et “au même instant la perte de sang s’arrêta, et elle sentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal” (Marc 5:29).