mardi 19 juin 2012

POUR LES PROGRÈS DE L'ÉVANGILE

« Je veux que vous sachiez, frères, que ce qui m'est arrivé a plutôt contribué aux progrès de l'Évangile » (Philippiens 1 : 12).

Dans ce verset, Paul dit aux chrétiens de Philippe de ne pas s’inquiéter de toutes les choses qu’ils avaient entendues qui lui étaient arrivées. Et ces « choses » incluaient de grandes tribulations et infirmités.

Paul a écrit cette épître alors qu’il était enfermé dans une prison à Rome. Paul était alors un combattant aguerri de l’Evangile, ayant enduré toutes les difficultés et les tribulations humaines qu'il est possible d'imaginer. Si tu as étudié la vie de Paul, tu sais ce à quoi il a été confronté : des naufrages, des coups, des tourments, des sarcasmes, des moqueries, des persécutions, la faim, la soif, la nudité, la diffamation. Partout où allait Paul, il semble que la tribulation, les ennuis et la peine étaient au rendez-vous.

Cependant, Paul dit : « Mais je ne fais pour moi-même aucun cas de ma vie » (Actes 20 : 24). Bien plus, il ajoute : « afin que personne ne fût ébranlé au milieu des tribulations présentes ; car vous savez vous-mêmes que nous sommes destinés à cela… , nous vous annoncions d'avance que nous serions exposés à des tribulations » (1 Thessaloniciens 3 : 3-4).

Paul rassurait ces croyants en disant : « Je n'ai cessé de vous dire que si vous marchez avec Jésus, vous serez confrontés aux tribulations. Alors maintenant que ces tribulations sont sur moi, pourquoi êtes-vous surpris ? C'est notre lot dans la vie. »

Essaye de visualiser cette image dans ta tête. Voici un homme saint, appelé par Dieu pour porter l’Evangile aux nations. A chaque mission, l’Esprit Saint lui murmurait : « Paul, le prochain arrêt ne va pas être facile. Tu vas encore rencontrer de l’opposition. Tu vas trouver davantage de tribulations, encore plus d'épreuves. »

Je trouve la vie de cet homme absolument incroyable. Peux-tu imaginer cela ? Paul a été confronté aux difficultés et aux tribulations à chaque instant. Maintenant, tu te demandes peut-être : « Attends une minute ! Tu es en train de parler de la vie de Paul, pas de la mienne. Il avait été désigné par Dieu pour souffrir ces tribulations. Je n’ai pas été appelé à une telle vie. » Faux ! La Bible dit : « Le malheur atteint souvent le juste, mais l'Éternel l'en délivre toujours » (Psaumes 34 : 19).

L’expression « le malheur atteint souvent le juste » ne s’applique pas seulement à Paul mais à nous aussi. Nous aimons entendre la dernière partie du verset mais est-ce que nous nous réjouissons aussi de la première partie ?