vendredi 8 juin 2012

L’ASSURANCE D’UN LION

Jésus Christ m’a laissé un héritage et je le réclame comme étant mien. L’Ecriture dit : “Le juste a de l'assurance comme un jeune lion » (Proverbe 28 : 1). Si tu es capable d’accepter cette vérité de la justice parfaite de Christ, tu auras l’assurance d’un lion. Tu ne craindras plus personne et tu ne regarderas plus la vie des autres en te sentant sans valeur. Tu peux dire : « J’ai la justice parfaite de Christ qui est mise à mon crédit par la foi. Non, ce n’est pas la mienne, c’est la Sienne mais elle m’est accordée par Jésus lui-même, je peux donc l’appeler mienne ! »

Il est temps que tu arrêtes de lutter. Si le diable vient à toi et te dit : « Tu n’es pas bon, tu n’as aucune justice » tu peux répondre : « Je sais que je ne suis pas bon. Je n’ai aucune justice par moi-même mais j’ai la justice de Jésus Christ. J’ai chuté mais j’ai un Avocat auprès du Père : Jésus Christ le juste ! »

Quand tu te tiendras devant le Seigneur, tu n’auras pas à trembler en pensant : « Qu’est-ce que je vais Lui offrir ? Qu’ai-je fais de bien ou de mal ? » Non, tu penseras : « Je n’ai rien à Lui offrir qui vienne de moi parce que j’ai Sa justice, par la foi. »

Cela signifie-t-il que les Chrétiens ne doivent pas faire de bonnes œuvres ? Bien sûr que non. La justification par la foi et la justice de Christ qui nous est imputée libèrent l'âme et lui permet de marcher dans la sainteté et de pratiquer les œuvres bonnes que Dieu a préparé pour nous. Les bonnes œuvres faites dans la crainte servile n’apportent aucune gloire à Dieu, elles doivent venir d’un cœur aimant. Marcher dans la vraie sainteté n'est possible qu'à ceux qui se sont emparés de leur héritage - la justice parfaite de Christ - parce qu’ils ne sont plus prisonniers de la crainte et de la condamnation.

Sa justice parfaite est mienne par la foi, et maintenant je suis libre et plus rien ne m'empêche de Le servir comme un esclave d’amour. Désormais, par le pouvoir du Saint Esprit promis dans la Nouvelle Alliance, Il m’a détourné de toute iniquité et Il m’a donné le pouvoir de vivre dans la justice qu'Il m’a attribué.