jeudi 21 juin 2012

DIEU AFFLIGE-T-IL SES ENFANTS ?

Dieu afflige-t-il ses propres enfants ? Ecoute la réponse du psalmiste : « Car tu nous as éprouvés, ô Dieu ! Tu nous as fait passer au creuset comme l'argent. tu nous as amenés dans le filet, tu as mis sur nos reins un pesant fardeau, tu as fait monter des hommes sur nos têtes ; Nous avons passé par le feu et par l'eau. Mais tu nous en as tirés pour nous donner l'abondance » (Psaume 66 : 10-12).

Le psalmiste dit : « Seigneur, tu m’as mis dans des eaux si hautes que j’ai pensé me noyer. Tu as mis en moi un feu, qui m’a éprouvé comme on éprouve l’argent. Tu m’as mené dans un filet, conduit à l’affliction, tu as amené des hommes à m'écraser ! »

Pourquoi Dieu avait-il permit de telles épreuves ? C’était parce qu’il conduisait son enfant bien-aimé à « l’abondance ». Dans le texte original en hébreu, cette expression signifie « un lieu très fertile. » Dieu dit : « Je te mène à travers tous ces endroits difficiles afin que tu portes du fruit pour mon royaume. »

Cependant, toutes les épreuves ne viennent pas de la main de Dieu. Beaucoup de difficultés viennent du diable lui-même, directement des profondeurs de l’enfer. « Car ce n'est pas volontiers qu'il (Dieu) humilie et qu'il afflige les enfants des hommes » (Lamentations 3 : 33). Dieu dit : « Je ne tire aucune joie d'affliger mes enfants. Ce n’est pas mon but lorsque je permet ces problèmes. » Non, le Seigneur permet nos épreuves uniquement pour un but éternel, pour nous mener dans « un lieu très fertile ».

Je grimace avec étonnement quand je me souviens tous les chagrins, problèmes,des eaux profondes, des feux dévorants et des puissantes épreuves que j’ai eues depuis toutes ces années. Et habituellement, quand les problèmes arrivaient, ils ne venaient pas juste un par un mais en nombre. Très souvent, j’ai pensé : « Il n’y a aucun moyen pour que je puisse traverser ceci. » Même les souvenirs de ces épreuves sont douloureux, souvenirs de la diffamation, de la discipline du Seigneur, des problèmes dans le ministère, des tourments personnels, des problèmes familiaux, des blessures et douleurs physiques. Cependant, alors que je me rappelle ces années de souffrance, je peux dire avec assurance : « La Parole de Dieu est vraie. Il m’a délivré de chacune des épreuves que j'ai rencontré et je le loue ! »