vendredi 22 juin 2012

LE MEILLEUR EST ENCORE A VENIR !

Peut-être que pendant des temps d’épreuves tu as failli défaillir. Tu as peut-être été si faible et abattu que tu pensais ne jamais pouvoir faire un pas de plus. Mais maintenant, de là où tu te tiens tu peux dire : « Je ne veux plus jamais traverser cela, mais Dieu m’en a tiré. Il a été fidèle. Loué soit le Seigneur !

Dieu ne se satisfait pas d’un simple « merci » sincère de notre part. Mais Il dit : « Attend un moment mon enfant. Je ne t’ai pas fait traverser ces problèmes et ces épreuves juste pour faire de toi un vainqueur reconnaissant. J’ai passé des années à te former, je t'ai fais traverser toutes ces choses dans un but, et je ne vais pas te laisser tout gâcher maintenant. J’ai pleinement l’intention que mon investissement soit rentable. Je te le dis : ton plus grand travail est devant toi ! »

Maintenant, alors que tu en es déjà au niveau du lycée des tribulations, Dieu ouvre tes yeux sur tes amis qui luttent et qui n'en sont encore qu’au jardin d’enfants. Ces bien-aimés ne pensent pas qu’ils peuvent le supporter, alors que vas-tu faire de tes expériences dans la tribulation ? Dieu te murmure : « J’ai besoin de vétérans chevronnés, éprouvés, qui ont survécu aux eaux profondes et aux feux dévorants, qui ont été taillés par la souffrance. Je veux un peuple qui prouvera ma fidélité à cette génération ! » Le psalmiste écrit : « …Pour le raconter à la génération future » (Psaume 48 : 13). « Ne m'abandonne pas, ô Dieu ! même dans la blanche vieillesse, Afin que j'annonce ta force à la génération présente, Ta puissance à la génération future ! » (Psaumes 71 : 18).

Paul résume tout ceci magnifiquement : « Je veux que vous sachiez, frères, que ce qui m'est arrivé a plutôt contribué aux progrès de l'Évangile » (Philippiens 1 : 12). Ce n’est pas peu dire ! Quand Paul a écrit ceci, c’était un vieil homme avec des années d’expérience et il était au cœur d'une des pires épreuves de sa vie. Il parlait avec son cœur à ses amis :

« Ce serait la chose la plus merveilleuse si je pouvais rentrer à la maison maintenant et être avec mon Seigneur. C’est mon plus grand désir. Mais je suis un vétéran, j’ai traversé des épreuves et des combats et je sais qu'on a besoin de moi ici. Cette génération a besoin de voir un homme éprouvé qui est toujours vivant et qui se réjouit dans toutes sortes d'épreuves. Mon fils Timothée va devoir faire face à tout ce à quoi j’ai été confronté, et il a besoin de savoir que Dieu le sortira de tout cela. Il est donc mieux que je reste et que j’endure ces dures épreuves. Regardez-moi ! Non seulement j’ai survécu, mais j’ai une véritable espérance. Je ne suis ni abattu ni déprimé. Je me réjouis dans le Seigneur de tout ce qu’il m’a fait traverser ! »