mercredi 6 juin 2012

MISE A NOTRE CREDIT

Nous ne serons jamais justifiés ou acceptés comme justes devant Dieu à moins que nous ne nous tenions devant lui avec la justice parfaite de Christ mise à notre crédit. C’est la seule justice que Dieu reconnaîtra, alors comment pouvons-nous recevoir la justice parfaite de Christ ?

Le Père céleste nous l’impute au travers de notre foi. « De même David exprime le bonheur de l'homme à qui Dieu impute la justice sans les œuvres… » (Romains 4 : 6). Paul cite David comme disant : « L’homme le plus riche, le plus béni, le plus paisible sur terre est celui qui comprend qu’une parfaite justice lui a été imputée, et pas à cause de ses œuvres ! »

« (Abraham) ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, … C'est pourquoi cela lui fut imputé à justice. Mais ce n'est pas à cause de lui seul qu'il est écrit que cela lui fut imputé ; c'est encore à cause de nous, à qui cela sera imputé » (Romains 4 : 20-24).

Cette justice doit nous être imputée. Elle n’est pas nôtre par infusion. En d’autres termes, Dieu ne la déverse pas simplement en nous. Non, il ne s’agit jamais de notre justice, rien de ce que nous avons fait ou accompli. Il s’agit toujours de Sa justice qui nous est imputée, qui est mise à notre crédit.

Le verbe imputer signifie : «considérer ou estimer, regarder comme, attribuer à une personne quelque chose qu’il n’a pas, estimer ou créditer le compte de quelqu’un. » Quand Jésus nous impute sa justice, Dieu la voit comme étant la nôtre. Non, nous ne l’avons pas gagnée. Christ a tout accompli et Il l'a crédité sur notre compte.

Cette imputation vient seulement par la foi. Nous ne pouvons aucunement faire des œuvres pour l’obtenir ou encore la mériter. Mais en raison de notre foi en Jésus et en son œuvre rédemptrice, le Seigneur met à notre crédit la justice de Christ et nous sommes considérés comme étant parfaits en Lui. En confessant nos péchés et en ayant foi en Lui, nous nous tenons devant Dieu avec une justice imputée. Et il s’agit d’une justice parfaite qui vient de la foi et non pas des œuvres :
  • « C'est pourquoi les héritiers le sont par la foi, pour que ce soit par grâce » (Romains 4 : 16) 
  • « Car c'est en croyant du coeur qu'on parvient à la justice » (Romains 10 : 10) 
  • « justice de Dieu par la foi en Jésus Christ pour tous ceux qui croient. Il n'y a point de distinction » (Romains 3 : 22)