jeudi 14 juin 2012

DISTRACTIONS DANS LE LIEU SAINT

« Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit : Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi » (Matthieu 15 : 7-8).

Je veux te parler des distractions mentales pendant la prière et l’adoration, spécialement dans la maison de Dieu. Jésus appelle hypocrites les gens qui viennent dans sa présence en prononçant des mots de louange, mais dont l’esprit et le cœur sont préoccupés. Il s'est adressé directement à eux en disant : « Vous me donnez votre bouche et vos lèvres mais votre esprit est ailleurs. Votre cœur est loin de moi ! »

Qu’en est-il de toi ? Très probablement, tu es présent dans la maison de Dieu une ou deux heures chaque semaine. Ton corps est à l’église, mais où est ton esprit ? Ta bouche dit : « Je t'adore Seigneur », mais ton cœur... est-il à des milliers de kilomètres de là ? Où tes pensées t’emmènent-elles pendant l'adoration et la prière ?

Es-tu devenu préoccupé par tes problèmes de famille ou des questions de travail qui te pourchassent ? Combien te laisses-tu distraire pendant cette heure à l’église, alors que l’assemblée s'approche de la majesté de Dieu ?

Il est dangereux de venir dans la maison de Dieu et d’entrer dans sa présence à la légère. « Moïse dit à Aaron : C'est ce que l'Éternel a déclaré, lorsqu'il a dit : Je serai sanctifié par ceux qui s'approchent de moi, et je serai glorifié en présence de tout le peuple. » (Lévitique 10 : 3). Le Seigneur disait à Aaron : « Je ne dois pas être traité comme une personne ordinaire. Si vous voulez venir dans ma présence, vous devez venir sanctifiés devant moi. Tous ceux qui s’approchent de ma sainteté doivent le faire avec attention et considération à cause de ma gloire et de ma majesté. »

Si ton cœur n’est pas engagé dans l’adoration et que tes pensées ne sont pas captives à l’obéissance de Christ, tu pourrais aussi bien installer un mannequin de paille sur ton siège. Au moins, ce serait plus honnête que de venir dans la maison de Dieu sans ton cœur et tes pensées.

La raison pour laquelle de nombreux chrétiens n’adorent pas avec puissance, enthousiasme et zèle est qu’ils n’ont aucune intimité avec Dieu à la maison. Ceux qui ont appris à adorer et se concentrer en privé apportent leur propre feu, un feu né dans le lieu secret de la prière. Les véritables adorateurs ne peuvent pas attendre d’être à l’église pour louer le Seigneur parmi son peuple.