vendredi 30 septembre 2011

L'INCREDULITE NOUS FERME LA PORTE DE L'INTIMITE AVEC DIEU !

“Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.”(Hébreux 11:6)

Toutes les prières du monde ne te feront aucun bien tant que tu ne les feras pas avec foi! Tu peux jeûner et prier pendant trois jours ou trois semaines, mais sans la foi, tu ne réjouiras pas Dieu. Toutes tes heures de prières, toutes tes demandes, toutes les fois où tu t'approches de lui seront sans effet si ton cœur n'est pas ancré dans la foi!

“Mais qu'il l'a demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre. Qu'un tel homme ne s'imagine pas qu'il recevra quelque chose du Seigneur”(Jacques 1:6-7)

Si tu passes deux heures dans la présence de Dieu et qu'en même temps tu ne croies pas qu'il te répond, tu l'ennuies pendant deux heures! Cela t'aide peut-être à te sentir bien, à te sentir saint, mais en réalité, tu perds ton temps! Tu donnes à Dieu deux heures de doute et d'incrédulité.

Je connais des chrétiens qui disent prier quotidiennement, pleurant souvent devant le Seigneur, mais pourtant, rien ne se passe. Ils restent le cœur lourd, déprimés. Leur vie est toujours pleine de désarroi, parce qu'ils ont embarrassé Dieu en venant dans sa présence sans être pleinement persuadés qu'il ferai ce qu'il a promis!

“C'est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir.” (Marc 11:24)

“Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez” (Matthieu 21:22)

Beaucoup de croyants vivent comme des indigents spirituels parce que quelque chose s'est passé, qui leur fait mettre en doute l'amour de Dieu. Ils se disent : “Comment pourrai-je faire confiance à Dieu, alors que je ne comprends pas comment il a pu permettre à une telle chose de m'arriver?”

Il n'y a pas de réponse humaine à leur confusion. Mais Dieu connaît la fin de toute chose et ce n'est que dans le ciel que nous comprendrons pourquoi nous sommes passés par telle ou telle situation et pourquoi Dieu a permis tout cela.

Esaïe a donné une réponse qui, je crois, est tout ce que nous avons besoin de savoir pour le moment : “Une femme oublie-t-elle l'enfant qu'elle allaite ? N'a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles ? Quand bien même elle l'oublierait, Moi je ne t'oublierai point. Voici, je t'ai gravée sur mes mains.”(Esaïe 49:15-16)

Dieu nous as donné Sa Parole : “tu es Mon enfant, tu es gravé dans la paume de mes mains, alors aie confiance en moi!”