mardi 13 septembre 2011

LA LANGUE DE LA REVOLUTION

« Tel, qui parle légèrement, blesse comme un glaive ; mais la langue des sages apporte la guérison » (Proverbe 12:18).

Par des mots grands et ronflants
Les révolutionnaires parlent.
Blessant comme un glaive,
D’un claquement de la langue
Ils mettent en place l’ordre du jour.
Le méchant déterre le mal
Et de ses lèvres sort un feu ardent,
Le feu insatiable de l’enfer.
Mais le méchant doit être pris au piège
Par les transgressions de ses propres lèvres.
Celui qui garde sa bouche
Veille sur son âme,
Mais s'il ouvre grand sa bouche
Il court à sa perte.
Car les homes justes ont les lèvres menteuses en horreur
Ainsi que les lèvres qui n’apportent pas la guérison.
La lampe des méchants sera éteinte
Et leurs lèvres seront scellées ;
Car toute langue méchante
Sera détruite
Et la langue des sages
Apportera la guérison.