jeudi 1 septembre 2011

DIEU VOIT-IL CE QUE JE TRAVERSE ? S'EN OCCUPE T-IL ?

Dieu demande : “Crois-tu réellement que je vois exactement ce que tu es en train d’endurer en cet instant ?” Peut-être qu'alors que tu lis ceci, tu es en train de traverser quelque chose qui fait que tu lui demandes d’agir en ta faveur. La nature même de ton problème nécessite une réponse.

Bien-aimé, crois-tu que Dieu est attentif à chacun de tes mouvements comme un père le fait pour son petit enfant ? Sais-tu au fond de ton cœur qu’il interprète chacune de tes pensées ? Crois-tu qu’il est au travail, recueillant chacune de tes larmes, entendant chaque soupir, restant à tes côtés, t’aimant et prenant soin de toi ?

La Bible le décrit comme faisant exactement cela !

« Les yeux de l’Eternel sont sur les justes, et ses oreilles sont attentives à leurs cris. … Quand les justes crient, l’Eternel entend, et il les délivre de leurs détresses » (Psaumes 34 : 16, 18).

« Car l’Eternel étend ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le coeur est tout entier à lui » (2 Chroniques 16 : 9).

Crois-tu que Dieu est absolument, totalement, au courant de tes moindres pensées, de tes douleurs, de tes peines, de tes combats, de tes fardeaux, de tes problèmes financiers ou familiaux, et crois-tu qu’il veut te voir les traverser tous ?

Le psalmiste nous dit « Comme un père a compassion de ses enfants, l’Eternel a compassion de ceux qui le craignent » (Psaumes 103 : 13).

Le mot hébreux pour compassion signifie dans ce contexte « caresser, se pelotonner, aimer, être compatissant ». L’Ecriture dit que le Seigneur prend dans ses bras ceux qui le craignent. Dieu met ses bras autour de toi, il passe sa main sur tes joues, il te tient dans ses bras. Il dit « Je connais tes pensées, tes inquiétudes, chacune des batailles auxquelles tu fais face et je m’occupe de tout ! » Quoi que que tu traverses, quoi que tu ressentes, le Seigneur le voit ! Il ressent chacun de tes sentiments de faiblesse. Il connaît chacun de tes mouvements, tout ce que tu dis et fais.

Dieu n’est pas furieux contre toi à l’heure actuelle. Non ! il a des pensées précieuses, apaisantes, aimantes pour toi. Il sait ce que tu ressens et il s’en occupe ! Il dit « Oui, tu es en train de mener un véritable combat, tu es tenté et secoué. Mais tu es Mon enfant et je ne permettrai jamais à l’ennemi de te prendre dans ses filets. Je vais te délivrer ! »