lundi 30 mai 2016

UNE PAIX SURPASSANT TOUT - Gary Wilkerson

Ce n’est pas un péché de dire : “Seigneur, ce moment de ma vie me dépasse et je m’y sens mal. J’ai besoin de Ta force et de Ton courage.” Il nous invite à faire ce genre de confession et de prière. Mais Dieu a un problème avec les chrétiens qui disent : “J’avançais par la foi mais, quand j’ai commencé à ressentir un manque de paix, j’ai su que ce n’était pas du Seigneur. Alors, je me suis arrêté.

Voilà le problème avec cette façon de penser : si nous arrêtons de marcher par la foi à chaque fois que la paix fait défaut, nous ne ferons jamais rien dans l’obéissance au Seigneur.

Oui, nous devrions avoir une paix surpassant tout qui sous-tend tout ce que nous faisons. Une telle paix vient de la Parole immuable de Dieu. Mais nous devons savoir que, si nous travaillons à l’œuvre du Père, notre paix va chanceler de temps en temps. Même un homme de foi comme Josué a pu être ébranlé. C’est pour cette raison que Dieu lui a dit : “Prends courage, ne crains pas” (voir Josué 1:6,7 et 9).

Je sais que mon père, David Wilkerson, ne serait jamais allé à New York pour travailler parmi les gangs s’il avait pensé que tout manque de paix voulait dire que Dieu lui disait d’arrêter. Il y a des moments où nous devons entendre la voix de Dieu alors même que nous sommes ébranlés. Dans les temps chaotiques, Son désir n’est pas que nous arrêtions, mais que discernions la voix de l’Esprit. C’est comme cela que nous trouvons la paix quand notre monde vacille.

Il y a un siècle, en Chine, de nombreux missionnaires fidèles ont passé des décennies et des décennies à travailler dur sans voir beaucoup de résultat. Certains n’ont vu qu’une ou deux personnes se convertir, d’autres n’en ont vu aucun. Ils ont souffert pendant des années dans des conditions difficiles, subissant la répression et nombre d’entre eux sont morts ou ont été chassés. Il n’y avait aucune raison de croire que leurs efforts valaient d’avantage qu’un échec majeur.

Aujourd’hui, des millions de chrétiens chinois adorent Dieu dans l’église souterraine. Des sociologues disent qu’en 2050, l’église de Chine dépassera en nombre l’ensemble de croyants dans le reste du monde.

Les efforts de ces missionnaires se sont-ils soldés par un échec ? Pas du tout. Ces serviteurs ont fidèlement planté des graines, ne sachant pas qu’il y aurait un résultat. Et la majorité de ces missionnaires sont morts sans connaître le résultat. Je t’invite à prendre leur exemple à cœur. Quand nous faisons face à des circonstances négatives, notre devoir est de Lui obéir. Les résultats sont de Son ressort à Lui.