mardi 3 mai 2016

SE CONFIER DANS LE SEIGNEUR

Tous les chrétiens disent avoir confiance en Dieu. Mais, en réalité, de nombreux enfants de Dieu ne sont pas prêts à affronter la sombre tempête qui s’approche du monde. A moins de nous emparer d’une confiance spéciale, inébranlable dans notre Seigneur, nous ne serons pas prêts à affronter les temps difficiles, maintenant et dans l’avenir.

Quand la pleine furie de la tempête s’abattra et que l’incertitude fondra sur l’humanité telle une nuée, des multitudes de chrétiens ne seront pas capables de l’affronter. Dominés par la peur, ils perdront leur chant de victoire. Qui sont ces croyants qui ne seront pas prêts à endurer la tempête ? Ce sont eux qui n’auront pas cultivé une vie de prière avec le Seigneur et qui ne sont pas fondés sur Sa Parole.

Pendant des années, de saints bergers ont pressé les chrétiens de réserver chaque jour un temps pour rencontrer Dieu dans la prière. Merci Seigneur, de nombreux chrétiens ont appris à répandre leur cœur devant Jésus, et ils sont maintenant récompensés par une sainte foi et une sainte confiance. En effet, leur foi grandit chaque jour grâce à leur dépendance vis-à-vis de Sa Parole.

Parce que, tu vois, la communion donne naissance à la confiance. En répandant nos soucis devant le Seigneur, nous repartons avec Son repos et Son assurance : “En tout temps… confiez-vous en lui, Répandez vos cœurs en sa présence !” (Psaumes 62:8). D’après ce psaume, la confiance et le fait de répandre son cœur sont indissociables. Si nous voulons faire confiance à Dieu en tout temps, y compris dans les temps les plus sombres, alors nous devons sans cesse répandre notre cœur devant Lui.

Alors que les jours deviennent de plus en plus effrayants, un peuple de Dieu va se lever qui deviendra de plus en plus audacieux. Il sera constitué de croyants qui en appelleront quotidiennement au nom du Seigneur : “C’est donc avec assurance que nous pouvons dire : Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien ; Que peut me faire un homme ?” (Hébreux 13:6). La révélation de la Parole de Dieu les soutiendra dans les temps les plus difficiles.

David a appris à en appeler au Seigneur dans chacune des périodes de crise de sa vie. Encore et encore, cet homme de Dieu a couru vers son lieu secret, vidant toutes ses craintes devant le Seigneur : “Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Éternel, J’ai invoqué mon Dieu ; De son palais, il a entendu ma voix, Et mon cri est parvenu à ses oreilles… Il me délivra” (2 Samuel 22:7,18).