jeudi 19 mai 2016

AVANCE DANS LA FOI

Je te le dis, nous sommes au beau milieu d’une guerre ! Tu affrontes des puissances diaboliques, combattant pour ta foi contre le père de tous les mensonges. Il est celui qui a planté toutes ces petites pensées : “Où est ton Dieu ? Les choses vont de pire en pire. Ta peine, ta souffrance, tes besoins ne cessent d’augmenter. Dieu a promis de préparer une issue de secours pour toi. Alors, où est-elle ? Où est ton Dieu en ce moment, quand tu as le plus besoin de Lui ?”

Tu es en ce moment même ébranlé et passé au crible. Et, au milieu de tout cela, ta foi semble avoir failli. Bien-aimé, j’ai de bonnes nouvelles pour toi : Dieu n’est pas en colère contre toi.

Tu te demandes peut-être : “Jésus ne souffre-t-Il pas quand nous ne lui faisons pas assez confiance ? Le Seigneur ne pleure-t-Il pas quand nous remettons en question Sa Parole et Sa fidélité ?” Oui, oui, absolument. Mais ceux qui chancellent dans leur foi peuvent tout de même garder leurs yeux fixés sur Jésus.

Combien notre Seigneur est patient. Combien Il est miséricordieux. Il entend tous nos murmures et tous nos questionnements. Il voit tant de pensées pleines de doute dans notre esprit, et pourtant, Il nous regarde avec pardon et compassion.

Après que Pierre ait renié le Seigneur, il a été restauré et a vécu une grande vie de foi. Souviens-toi, Jésus lui avait donné ces mots d’encouragement lors de la Pâques : “et toi, le jour où tu seras revenu à moi, fortifie tes frères.” (Luc 22:32). C’est la parole du Seigneur pour toi et moi également. Il nous dit la même chose qu’à Pierre : “garde les yeux fixés sur Moi. Tu traverseras tout ça. Et tu aideras tes frères et sœurs dans Ma maison.”

Plus tard, dans le livre des Actes (voir Actes 12:1-10), nous voyons Pierre enfermé dans une prison. Et des anges viennent à lui, le délivrant de ses chaînes et lui disant de se lever et de partir. A aucun moment, Pierre n’a regardé aux impossibilités autour de lui, à ce moment-là : les portes de fer qu’il devait passer, les nombreux gardes et soldats qu’il devait passer à ses risques et périls. Au lieu de cela, Pierre s’est levé dans la foi suite aux instructions de l’ange et, quand il est arrivé devant les portes de fer, elles se sont ouvertes toutes seules.

Il en sera de même pour toi, cher saint, à condition que tu acceptes de te lever et d’avancer dans la foi.