jeudi 12 mai 2016

NOTRE PLACE DANS SON CORPS

Il est important que tu ne sois pas frustré parce que tu n’es pas missionnaire en Afrique ou dans un autre champ de mission quelque part dans le monde. Le Seigneur ne condamne jamais un de Ses enfants au sujet d’un appel alors qu’Il nous a lui-même placé là où Il veut dans Son corps. “Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme cela Lui convenait” (1 Corinthiens 12:18, paraphrasé).

Évidemment, il est important de rester ouvert et de désirer entendre le Saint-Esprit s’Il nous dit que nous devons servir ailleurs. Mais nous devons complètement abandonner ce sujet à l’action et à la direction du Seigneur. Dieu sait comment nous inspirer et nous ouvrir les portes du ministère, aussi bien chez nous qu’à l’étranger.

L’apôtre Paul a donné une parole très convaincante à ce sujet, sur le fait de servir le Seigneur. Il était un missionnaire qui voyageait dans de nombreux pays, avec dans le cœur l’amour des pauvres. Il a entendu les cris des personnes les plus démunies dans tous les pays qu’il a visité et a donné cette recommandation à chaque pasteur et à chaque évangéliste qui dépendait de lui de se souvenir des pauvres.

Paul a régulièrement pris en charge des offrandes pour les pauvres, voyageant même jusqu’à différentes villes afin de collecter de l’argent pour Jérusalem lorsqu’une famine a menacé. Plus que n’importe qui, Paul comprenait le cri des hommes dans le besoin. Mais, même si ce saint apôtre était prêt à tout sacrifier – allant jusqu’à mourir en pauvre martyr lui-même, Paul a donné une mise-en-garde des plus importantes :

“Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas l’amour, cela ne me sert à rien” (1 Corinthiens 13:3).

Je me demande : sommes-nous prêts à accepter les paroles puissantes de Paul ? Il dit, en substance : “Tu peux pleurer sur les besoins désespérés des pauvres. Tu peux te rendre en Afrique pour visiter les bidonvilles. Tu peux être prêt à mourir en martyr. Mais si tu ne t’ai pas emparé de l’amour, tout ce que tu fais est vain – que ce soit chez toi où dans une mission de l’autre côté de la mer.”