mardi 19 février 2013

LA SEULE FACON DE DEVENIR SAINT

Il est impossible pour nous de devenir saint aux yeux de Dieu par notre propre force ou par notre propre volonté. Nous devons venir à Lui en disant : “Seigneur, je n'ai rien à Te donner. C'est Toi qui doit le faire.”

Pourtant, nous restons convaincus : “Si seulement je peux remporter la victoire sur ce dernier péché qui reste, alors je devrais être capable de vivre dans la sainteté.” Alors nous prenons en main l'épée de notre volonté, de nos promesses et de nos bonnes intentions et nous partons pour tuer l'ennemi dans nos cœurs. Mais nous ne pourrons jamais être saint tant que nous nous tiendrons sur le terrain de notre propre justice.

Toi et moi faisons face au même buisson ardent que Moïse. Et ce buisson est un type du zèle brûlant de Dieu contre toute chair qui viendrait dans Sa présence en prétendant être sainte. Il nous dit : “tu ne peux pas tenir devant Moi sur ce genre de terrain de la chair. Il n'y a qu'un seul terrain saint et c'est la foi dans Mon Fils et Son œuvre à la croix.”

C'est la seule façon que Dieu avait de se réconcilier avec le monde et de le sauver. Si nos œuvres méritaient le salut, seul un très petit nombre pourrait y être candidat. Mais je crois que Christ est mort pour tous.

Nous pouvons regarder les pires voleurs, violeurs, assassins, drogués ou alcooliques, des gens qui n'ont pas la moindre bonne œuvre, et attester : “par la repentance et par la foi, ils peuvent se présenter justifiés en Jésus Christ.”

Voilà le véritable pouvoir du salut de Dieu. Pourtant, de nombreux chrétiens vivent comme si leurs œuvres pouvaient être suffisantes. Au jour du jugement, ils vont se tenir devant Dieu dans la chair, disant : “Regarde à tout ce que j'ai fait pour toi, Seigneur. J'ai travaillé pour rester pur et saint. J'ai prophétisé, nourri les pauvres, guéri les malades, chassé les démons. J'ai fait tout cela pour Te plaire !”

Mais Dieu répondra : “Tu n'as fait aucune de ces choses par la puissance de Mon Esprit. Tu les as toutes faites par tes propres forces. J'accepte la justice d'un seul Homme : Mon Fils. Et Je ne vois pas Mon Fils en toi.”

“Or, c'est par lui que vous êtes en Jésus Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption, afin, comme il est écrit, Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur.” (1 Corinthiens 1:30-31)