vendredi 8 février 2013

LA PUISSANCE DU SAINT-ESPRIT

Ceux qui se trouvaient dans la Chambre-Haute aimaient profondément Jésus. Ils étaient plein de compassion, avaient offert leur vie en sacrifice, étaient remplis d'amour pour les âmes perdues. Mais ils n'étaient pas encore qualifiés pour être Ses témoins. Il faut d'avantage qu'un amour pour Jésus et que de la compassion pour les âmes pour être qualifiés comme Ses témoins.

Ils avaient été enseignés à l'école de Christ. Ils avaient guéri les malades, chassé les démons et accompli des miracles. Ils avaient vu Jésus revêtu de sa gloire éternelle sur la Montagne.

Ils n'étaient pas loin de Lui lorsqu'Il avait transpiré du sang alors qu'Il priait. Ils L'ont vu cloué à la croix. Ils l'ont vu ressuscité, ont vu le tombeau vide, ont mangé avec Lui et parlé avec Lui alors qu'Il avait revêtu Son corps glorifié. Ils L'ont même vu monter au Ciel ! Et cependant, ils n'étaient pas prêts à être Ses témoins.

Pourquoi Pierre ne pouvait-il pas aller tout de suite vers les foules dans Jérusalem et témoigner de Sa résurrection ? N'y avait-il pas assisté lui-même ? Il semblerait qu'il pouvait prêcher : “Jésus est vivant ! Il est retourné dans le Ciel ! Repentez-vous !”

Pierre a fait une puissante déclaration au souverain sacrificateur : “Nous sommes témoins de ces choses, de même que le Saint Esprit, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent.”(Actes 5:32)

Ces paroles,venant du Saint-Esprit au travers de Pierre ont remué le cœur des responsables religieux : “Furieux de ces paroles, ils voulaient les faire mourir.”(Actes 5:33). Le Saint-Esprit a aussi parlé au-travers de Pierre le jour de la Pentecôte, et tous ceux qui ont entendu “ eurent le cœur vivement touché” (Actes 2:37)

Étienne, rempli du Saint-Esprit, prêchait aux chefs religieux : “Hommes au cou raide, incirconcis de cœur et d'oreilles ! vous vous opposez toujours au Saint Esprit. Ce que vos pères ont été, vous l'êtes aussi...En entendant ces paroles, ils étaient furieux dans leur cœur, et ils grinçaient des dents contre lui.”(Actes 7:51,54)

Quand tu ressors d'un moment passé à rechercher Dieu, rempli du Saint-Esprit, tu deviens capable de tenir avec assurance devant tes collègues, ta famille, n'importe qui. Et ton témoignage provoque alors une ou deux réactions. Soit ils crient : “Que dois-je faire pour être sauvé ?”, soit ils veulent te tuer ! Tu prononces alors une parole qui remue les cœurs. La différence se trouve dans la puissance du Saint-Esprit.