jeudi 21 février 2013

ES-TU FACHE CONTRE DIEU ?

Je crois qu'il n'est rien de plus dangereux pour un chrétien que de garder du ressentiment contre Dieu. Je suis étonné du nombre croissant de chrétiens qui gardent une sorte de rancune contre Lui. Pourquoi ? Ils sont convaincus qu'Il ne s'intéresse pas à eux parce qu'Il n'a pas répondu à une prière particulière ou qu'Il n'est pas intervenu en leur faveur.

Jonas a été appelé par Dieu à devenir missionnaire et il s'est rendu à Ninive pour prêcher le message de jugement qu'il avait reçu. Après avoir délivré ce message, Jonas s'est installé sur une colline, attendant que Dieu commence Son jugement. Mais quarante jours se sont écoulés sans que rien ne se passe. Pourquoi ? Parce que Ninive s'était repentie et que Dieu a décidé de ne pas les détruire !

Beaucoup de colères contre Dieu commencent par un désappointement. Dieu peut nous appeler, nous charger et nous envoyer. Ensuite, quand les choses ne se passent pas comme nous l'avions prévu, nous nous sentons trompés, trahis. Dieu comprend nos cris de peine et de trouble. Après tout, notre plainte est humaine. Et elle n'est pas différente du cri de Jésus sur la croix : “Père, pourquoi m'as-tu abandonné ?”

Si nous continuons à entretenir un esprit irrité, cela va se transformer en colère. Et Dieu va nous poser la même question que celle qu'Il a posée à Jonas : “Fais-tu bien de t'irriter ?”(Jonas 4:9) En d'autres termes : “Crois-tu avoir le droit d'être aussi en colère ?”

Jonas a répondu : “Je fais bien de m'irriter jusqu'à la mort.”(même verset). Ce prophète était tellement rempli de colère à l'encontre de Dieu qu'il a dit : “Je ne me soucie pas de vivre ou mourir. Mon ministère est un échec. J'ai tous les droits d'être en colère contre Lui.”

La Parole de Dieu dit qu'il y a de l'espoir : “Retiens tes pleurs, Retiens les larmes de tes yeux ; Car il y aura un salaire pour tes œuvres, dit l'Éternel”(Jérémie 31:16). En d'autres termes : “Arrête de te plaindre, je vais récompenser ta fidélité.”

“Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur.”(1 Corinthiens 15:58)

Bien-aimé, tes pleurs ont été entendus et tes prières n'ont pas été vaines. Toutes tes peines et tes larmes ont eu un but. Dieu te dit : “Tu penses que tout est fini. Tu ne vois que ton échec et la ruine, sans aucun résultat. Alors tu dis : “c'est la fin.” Mais Je te dis que c'est le commencement. Je vois la récompense que je vais déverser sur toi. J'ai de bonnes choses en réserve pour toi, des choses merveilleuses.. Alors, cesse tes plaintes !”