vendredi 15 février 2013

DANS SA PRESENCE

“Afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu.”(1 Corinthiens 1:29). Ce verset n'est pas une vérité du Nouveau Testament seulement. C'était aussi vrai à l'époque de Moïse. Moïse ne pouvait pas délivrer le peuple de Dieu par ses propres forces. Il devait apprendre, une fois pour toute, que l’œuvre de Dieu ne s'accomplit pas par une capacité humaine mais par une totale confiance et dépendance dans le Seigneur.

C'est vrai pour chaque chrétien aujourd'hui. Il doit y avoir un moment où l'on coupe court à tout ce que la chair essaye d'apporter à Dieu. En effet, Dieu nous dit, comme Il l'a dit à Moïse : “Il n'y a qu'un seul terrain sur lequel tu peux M'approcher et c'est une terre sainte. Tu ne peux pas te confier dans ta chair parce rien de ce qui vient de la chair ne peut subsister dans Ma présence !”

Lorsque Dieu s'est adressé à Moïse, il a mis l'accent sur les chaussures ( voir Exode 3:5) parce que nos pieds sont parmi les zones les plus sensibles de notre corps. Et que sont les chaussures si ce n'est une protection de notre chair ? Elles nous protègent des éléments, des pierres, des serpents, de la saleté et de la poussière, de la chaleur des pavés.

Comprends-tu ce que Dieu a dit à Moïse ? Il a utilisé une chose ordinaire, de la vie de tous les jours pour enseigner une leçon spirituelle, tout comme Jésus l'a fait plus tard en utilisant des pièces, des perles, des dromadaires ou des graines de moutarde. Dieu lui a dit : “Moïse, tu portes quelque chose pour protéger ta chair des blessures. Mais aucune protection de la chair ne sera capable de te garder lorsque je t'enverrai en Égypte, ce lieu ou règne l'iniquité, pour faire face à un dictateur endurci. Tu seras placé dans une situation dont Moi seul pourrai te délivrer. Alors, à moins que tu ne mettes de côté ta confiance dans ta chair, ta douceur, ton zèle et ton humilité, tu ne seras pas capable de faire ce que je t'appelle à faire. Toutes tes capacités ne vaudront rien, à moins que je ne les sanctifient.”

En effet, Moïse a dû faire face à toutes sortes de tests et d'épreuves lorsqu'il a mené un peuple de trois millions de personnes dans le désert. Sans épicerie, centre commercial ni même un puits pour l'eau, il a dû dépendre entièrement de Dieu, pour tout.

Moïse avait déjà essayé d'être un libérateur en faisant appel à sa propre force. Quarante ans plus tôt, il avait pris l'épée et avait tué un esclavagiste égyptien cruel. Et maintenant, Dieu lui disait : “Moïse, ton zèle doit être sanctifié ou il va te détruire. Veux-tu déposer ton épée et mettre toute ta confiance en Moi ?”