mardi 12 juillet 2016

PAIX, PAIX !

“Je créerai sur leurs lèvres des hymnes de louange. paix, paix” (Esaïe 57:19 version Semeur). C’est une des promesses les plus encourageantes de la Parole de Dieu. Le Seigneur dit qu’Il chassera loin de nous tout esprit de peur et qu’Il implantera en nous Son esprit surnaturel de paix. Esaïe répète le mot “paix” pour souligner qu’il s’agit d’une paix continuelle.

Le Saint-Esprit promet : “Je vais créer la paix en toi.” Une fois que nous expérimentons cette paix, elle devient une parole créatrice qui coule de nos lèvres vers les autres.

Il vient un moment dans chacune de nos vies où nous devenons complètement épuisés par tous les problèmes qui tournoient autour de nous – des problèmes personnels qui peuvent impliquer la famille, les amis, notre travail, nos finances. Nous devenons épuisés à cause de toutes les “mauvaises nouvelles” à fendre le cœur que l’on entend, les crises qui semblent s’amplifier et échapper à tout contrôle.

Alors, comment devons-nous faire pour nous approprier cette omnipotente création de paix miraculeuse ?

Tout d’abord, nous devons admettre que toutes nos craintes sont causées par l’incrédulité, parce que nous ne nous sommes pas pleinement confiés dans la puissance du Saint-Esprit qui vit en nous.

L’Esprit de Dieu est la plénitude absolue de l’amour divin : soucieux de notre bien, comme une mère, plus puissant que toutes les principautés de l’enfer, connaissant toutes choses. Mais, même si nous savons ces choses, nous nous tenons souvent en présence de l’Esprit, en nous plaignant et murmurant, pensant de la même façon que des enfants abandonnés.

Je te le dis, aucun croyant ne peut être guéri de l’esprit de crainte – ni trouver la paix – tant qu’il ou elle ne remet pas toutes choses entre les mains aimantes de l’Esprit. Nous devons tout abandonner à Sa volonté, nous confiant dans le fait que “celui qui est en moi est plus grand que celui qui est dans le monde” (voir 1 Jean 4:4).