samedi 23 juillet 2016

LA FOI QUI AGIT - Claude Houde

Abraham était un homme dont la vie était consumée par la foi qui agit. Il savait qu’une foi sans les œuvres est morte (voir Jacques 2:17). Genèse 14:11-16 utilise des mots simples mais clairs pour révéler la portée et la beauté de sa décision quand il a appris que Lot et sa famille avaient été capturés et avaient tout perdu. “Dès qu’Abram eut appris… il arma trois cent dix-huit de ses plus braves serviteurs, nés dans sa maison, et il poursuivit les rois… il ramena aussi Lot, son frère, avec ses biens, ainsi que les femmes et le peuple” (14:14-16).

Il est important de relire chaque mot pour saisir pleinement la profondeur de ce qui est dit ici. “Dès qu’Abram eut appris,” il n’a pas attendu, cherchant des excuses ou remettant les choses à un autre jour. Il ne s’est pas caché derrière son manque de ressources ou ce qu’il n’avait pas. L’apôtre Paul nous appelle à prendre une décision quand il rappelle aux Corinthiens que, lorsque les intentions sont sincères, elles sont démontrées non pas par ce que nous n’avons pas, ni par ce que nous espérons avoir un jour, mais par ce qui ce qui est disponible tout de suite. “Tout ce que vous donnez est acceptable, si vous le donnez de bon cœur. Donnez selon ce que vous avez et non selon ce que vous n’avez pas (voir 2 Corinthiens 8:12). Aide quelqu’un aujourd’hui avec ce que tu as. La foi qui agit refuse tout simplement de continuer à dire : “non !”

“il arma trois cent dix-huit de ses plus braves serviteurs” - il est intéressant de noter ici que le nombre exact est mentionné. Je crois profondément que Dieu connaît tous les croyants qui aident ceux qui souffrent, mais aussi tous les croyants et églises qui choisissent de ne rien faire. Il y a plusieurs passages bien spécifiques dans l’Écriture dans lequels Dieu semble vouloir nous montrer avec une infinie précision que chaque personne compte. Par exemple, dans Néhémie 3, nous voyons la liste méticuleuse de ceux qui ont reconstruit miraculeusement les murs qui avaient été abattus.

Cher lecteur, ça, c’est la foi qui agit. Ce genre de sacrifice ouvre les cieux et produit le surnaturel. Nous lisons ces mots dans l’histoire d’Abraham comme une promesse prophétique pour tous ceux qui se tournent vers ceux qui souffrent, qui sont retenus captifs ou qui sont dans le besoin. “Après ces événements, la parole de l’Éternel fut adressée à Abram dans une vision, et il dit : Abram, ne crains point ; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande” (Genèse 15:1).


Claude Houde est le pasteur responsable de l’église Nouvelle Vie au Canada. Sous sa direction, cette église est passée d'une poignée de personnes à plus de 3500 dans une région du Canada où peu d'églises protestantes rencontrent du succès.