jeudi 20 décembre 2012

UNE FOI CIBLEE

Jésus a prié le Père : “et tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi ; et je suis glorifié en eux”(Jean 17-10). “afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et que je sois en eux”(verset 26).

Jésus l'a dit clairement : lorsque nous sommes uns avec Lui, nous sommes l’objet du même amour de la part du Père que Lui. Dieu prend plaisir en nous autant qu'en Son propre Fils.

La Bible nous dit également que Dieu est notre Père, tout comme Il est le Père de Christ. Jésus atteste : “je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.”(Jean 20:17)

Alors, tu te débats durement pour plaire à Dieu ? Tu passes des périodes où tu sens que tu Lui fais plaisir ? Et tu as de mauvaises périodes où tu ressens que tu Lui déplais ?

Bien-aimé, tu dois considérer les faits avant tes sentiments. Et le fait est que le plaisir que Dieu prend en toi n'a rien avoir avec tes luttes, ta détermination, tes bonnes intentions ou actions. Non, c'est uniquement une question de foi.

Je crois que Dieu veut que nous ayons ce que j'appelle une “foi ciblée” qui dit : “Toute ta foi peut être ciblée sur le principe suivant : si tu souhaites te tenir dans la sainteté devant Dieu, tu dois venir à Lui en Christ.”

L'auteur de l'épître aux Hébreux nous met en garde contre le fait d'avoir : “...un cœur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant.”(Hébreux 3:12) C'est une question de foi ! Quand nous nous détournons de la doctrine fondamentale selon laquelle nous sommes acceptés par Dieu au-travers de Christ, nous retournons à la loi, la chair et les liens spirituels !

“Pour nous qui avons cru, nous entrons dans le repos...Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses œuvres, comme Dieu s'est reposé des siennes.”(chapitre 4:3,10). Les Écritures sont très claires : la manifestation visible de la foi, c'est le repos.

La seule façon d'amener ton âme -qui lutte, qui transpire, qui est troublée- dans la paix, c'est de te convaincre toi-même : “Je suis en Christ et je suis accepté par Dieu. Il fait de moi ses délices, quels que soient mes hauts et mes bas. Peu importe comment je me sens, je connais ma position en Christ : je suis assis avec Lui dans les lieux célestes !”