jeudi 6 décembre 2012

QU'EST-CE QUI OCCUPE TON COEUR ?

Qu'est-ce qui occupe ton cœur en ce moment ? Est-ce que ton âme se languit de Jésus ou des choses du monde ?

Une femme parmi nos contacts internet a écrit ce message inquiétant : “Mon mari était plein de feu pour Dieu. Pendant des années, il s'est donné fidèlement pour l’œuvre de Dieu mais aujourd'hui, il est engagé dans une nouvelle occupation. Il n'a plus de temps pour le Seigneur. Je m'inquiète pour lui, parce qu'il s'est tellement refroidi.”

Jésus a raconté une parabole concernant ces occupations légitimes. Un homme riche a envoyé son serviteur pour inviter tous ses amis à une grande fête qu'il organisait. Mais l’Écriture nous dit que les amis de cet homme “tous unanimement se mirent à s'excuser” (Luc 14:18).

Un ami a dit au serviteur : “Je viens d'acheter un terrain sans le voir et je dois aller l'inspecter. S'il-te-plaît, dit à ton maître que je ne serai incapable de venir.” L'ami suivant a dit au serviteur : “Je viens d'acheter une paire de bœufs et je n'ai pas encore eu le temps de les tester. Dis à ton maître que je ne peux pas venir parce que je dois aller dans les champs pour labourer avec eux.” Un autre ami a dit au serviteur : “Je viens de me marier et je vais partir en lune de miel. Je n'ai pas le temps de venir à la fête.”

Cet homme a invité tous ses amis pour qu'ils profitent d'un moment intime de communion avec lui. Il a tout préparé pour leur confort. La table a été dressée et tout est prêt, mais personne ne vient. Tous étaient tout simplement trop occupés ou préoccupés.

Chaque personne avait une bonne raison, légitime, de ne pas venir. Après tout, ils n'évitaient pas leurs amis pour aller faire la fête ou la tournée des bars. Au contraire, la Bible recommande ce que ces gens faisaient : Acheter et vendre peut apporter de la sécurité à une famille, tester un gros achat relève de la logique commerciale. Enfin, un mariage est une bénédiction que l’Écriture encourage.

Pourtant, comment a réagit cet homme riche ? L’Écriture nous dit : “Va dans les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie. Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon souper.”(verset 23-24)

Jésus rend les choses très claires par cette parabole : toutes ces choses bonnes et légitimes sont devenues des péchés lorsqu’elles ont pris la priorité sur le Seigneur.