mercredi 9 mars 2011

L'AMOUR DE DIEU POUR SON PEUPLE NE FAILLIT JAMAIS

Alors que je lisais le Psaume 13, j'ai reçu de partager les quelques mots d'encouragement que j'ai tiré de ce chapitre béni.

David demande dans ce Psaume : “Jusques à quand, Éternel ! m'oublieras-tu sans cesse ? Jusques à quand me cacheras-tu ta face ?Jusques à quand aurai-je des soucis dans mon âme, Et chaque jour des chagrins dans mon cœur ? Jusques à quand mon ennemi s'élèvera-t-il contre moi ?”

Cela sonne comme si David pensait que Dieu l'abandonne complètement à sa souffrance, à se réveiller chaque jour sous un ciel rempli de nuages noirs. Pour un temps, David désespère : “Dieu, est-ce que ce sentiment d'abandon va durer toujours? Quand vas-tu répondre à mes prières?”

Quand les épreuves nous assaillent, quand la délivrance nous parait tellement lointaine, nous sombrons sous la pression, et cela même si nous savons que nous aimons notre Seigneur. En ce moment même, une personne qui lit ces mots est en train de sombrer sous la pression d'une situation qui lui parait sans issue. Elle est au bord d'un grand désespoir, souhaitant ne serait-ce qu'une brève interruption à son épreuve.

Au milieu de l'épreuve, David a demandé : “Combien de temps devrais-je interroger mon âme?” Il a élaboré des plans, les uns après les autres, afin de trouver une issue à ses problèmes. Mais tous ses plans, toutes les dispositions qu'il a pu prendre, ont échoués. Maintenant, il ne peut plus imaginer de solution. Il est au bout de ses ressources.

Combien il est bouleversant d'apercevoir un rayon de soleil, un brin d'espoir, puis de voir le désespoir tout ensevelir à nouveau. Souviens-toi que cela est arrivé à un homme selon le cœur de Dieu. David était un homme dont il est dit qu'il avait une grande confiance en Dieu. Et pourtant, comme chacun de nous, il est passé par des moments difficiles qu'il décrit dans ce Psaume.

Comment David a-t-il échappé à son désespoir? “Moi, j'ai confiance en ta bonté... Je chante à l'Éternel.”

Laisse moi partager avec toi les raisons pour lesquelles tu dois continuer à avoir confiance en ton chemin, malgré tes épreuves présentes :

*peu importe la manière dont la tempête fait rage, notre précieux Seigneur nourrit les oiseaux du ciel, il habille les lys des champs et pourvoit à la nourriture de tous les poissons de l'océan. Aucun oiseau ne peut tomber du ciel sans que le Père ne le voit.

*quel genre de Père nourrirait toutes les créatures de la Terre et négligerait ses enfants? Jésus nous exhorte à ne pas nous préoccuper de nos besoins quotidiens car il sait ce dont nous avons besoin et il prend soin de nous.

Notre Dieu nous aime réellement et il ne fera pas la sourde oreille à nos cris. Garde ses promesses. Avance dans la foi. Attends-toi à lui avec patience. Il ne faillira jamais.