vendredi 4 mars 2011

DEPENDRE ENTIEREMENT DE LUI

Dieu a toujours voulu un peuple qui marche devant les yeux du monde en dépendant totalement de lui. C'est pourquoi il a prit la petite et insignifiante nation d'Israël, et qu'il l'a isolée dans le désert. Il la mettait à l'école de l'épreuve pour produire un peuple qui lui ferait confiance quelles que soient les circonstances. Il voulait qu'Israël témoigne « je peux traverser victorieusement n'importe quelle épreuve ou difficulté, même celles qui sont au delà de mes capacités. Comment ? Je sais que mon Dieu est avec moi dans chaque épreuve. Il m’en sortira toujours victorieux ».

Considérez la déclaration de Moïse à Israël : « il [Dieu] t'a fait souffrir de la faim » (Deutéronome 8/3). Le Seigneur leur disait : « C'est moi qui ai orchestré votre épreuve. Ce n'était pas le Malin. J'ai toujours possédé le pain et la viande dont vous aviez besoin. Et j'étais prêt à les répandre du ciel à chaque instant, attendant que vous les receviez. Mais je les ai retenu pour un instant. Et je l'ai fait pour une raison. Je voulais que vous arriviez au bout de toute votre auto-suffisance. Je voulais vous amener à un tel point de crise, que moi seul je pourrais vous délivrer. Je vous ai permis d'expérimenter votre extrême limite, un point où l'homme est totalement impuissant et qui nécessite une délivrance miraculeuse qui vienne de moi ».

Aujourd'hui, le Seigneur cherche toujours un peuple qui va dépendre totalement de lui. Il veut une Eglise qui témoignera à la fois en paroles et en actes que Dieu est tout-puissant pour eux. Il veut que ce monde perdu voit qu'il agit puissamment pour ceux qui l'aiment.

Job déclarait : « Il sait néanmoins quelle voie j'ai suivie; Et, s'il m'éprouvait, je sortirais pur comme l'or » (Job 23/10). C'est une déclaration incroyable, surtout si l'on considère le contexte dans lequel Job l'a prononcé.

Job subissait une des pires épreuves qu'aucun homme puisse supporter. Il a perdu tous ses enfants dans un tragique accident, puis il a perdu ses richesses et ses biens, et enfin, il a perdu sa santé physique. Et toutes ces choses se sont déroulées en si peu de temps qu'elles en étaient tout à fait écrasantes.

Pourtant, Dieu avait placé Job sur ce chemin. Et le Seigneur seul savait où il conduirait finalement. C'était un plan tellement orchestré par Dieu que Dieu a même permis à Satan d'infliger ces afflictions à Job. C'est d'ailleurs pourquoi Job ne pouvait voir Dieu dans aucune d'entre elle : « Mais, si je vais à l'orient, il n'y est pas; Si je vais à l'occident, je ne le trouve pas; Est-il occupé au nord, je ne puis le voir; Se cache-t-il au midi, je ne puis le découvrir. Il sait néanmoins quelle voie j'ai suivie » (Job 23/8-10).

Job disait : « Je sais que Dieu connaît toutes les épreuves que je traverse. Et il connaît le chemin pour les traverser victorieusement. Mon Seigneur est en train de m'éprouver. Et j'ai pleine confiance qu'il m'en sortira avec une foi plus forte. J'en sortirai purgé et nettoyé, avec une foi plus précieuse que l'or ».