mercredi 3 mai 2017

SUR LE CHEMIN DE LA SAINTETÉ

Paul confirme notre droit de nous tenir devant Dieu à travers Christ : “Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie Et non seulement cela, mais encore nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation” (Romains 5:10-11).
Même si notre cœur nous condamne, Jean nous dit : “Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste” (1 Jean 2:1). Laisse-moi te donner un exemple de cela tiré de la vie même de Jésus.
Le jour précédent sa crucifixion, Il a lavé les pieds de Ses disciples. Il a dit à ces hommes très imparfaits : “Celui qui est lavé n’a besoin que de se laver les pieds pour être entièrement pur ; et vous êtes purs, mais non pas tous” (Jean 13:10). Tu te demandes peut-être : “Comment Jésus pouvait-Il dire que ses disciples étaient purs ?” N’importe quel observateur de cette scène aurait été étonné par la déclaration de Jésus. Les onze hommes auxquels Il parlait avaient déjà manifesté de la fierté, de l’incrédulité, de l’ambition, de la convoitise, de l’inconsistance et un caractère vindicatif. Le fait est que Christ a fait cette déclaration à leur sujet parce qu’Il les avait choisis. Il les avait placés sur le chemin de la sainteté. Tout cela par grâce !
Jésus savait aussi ce qui se trouvait dans le cœur des disciples, malgré leur imperfection. Bien plus, Il a vu par avance le temps de brisement et de contrition dans lequel ils étaient sur le point d’entrer.
Disons que je te demande de lister tous les péchés que ces disciples ont commis. Je crois que je peux dire sans me tromper que toi et moi, nous avons été coupables des mêmes péchés à un moment où à un autre de notre vie. Mais Jésus a la réponse pour nous tous : “Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ” (Romains 5:1).