samedi 13 mai 2017

QUEL EST LE PROBLÈME? - Jim Cymbala

La grande tentation dans le christianisme d’aujourd’hui est de rendre notre message tellement acceptable par les masses que nous en perdons le feu. “Jean leur dit à tous : Moi, je vous baptise d’eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu” (Luc 3:16).
Nous créons des réunions faites de bonbons sucrés et de duvets, de choses douces. Mais ce n’est pas ce qui va faire grandir le royaume et voir Jésus glorifié. Les gens ne peuvent pas venir à Dieu sans l’œuvre brûlante du Saint-Esprit.
Je n’oublierai jamais une expérience personnelle avec Dieu il y a des années, alors que je débutais dans le ministère. Je priais tout seul avant une réunion du jeudi soir. A cette époque, l’église se trouvait dans un petit bâtiment délabré et je savais que j’aurais moins de dix personnes présentes à cette réunion de prière. J’avais prié pour que Dieu attire plus de monde à l’église et qu’Il augmente l’enthousiasme de l’assemblée.
Pendant que je priais, le Saint-Esprit a œuvré en moi. Il est venu droit dans mon cœur comme pour dire : “Le problème principal n’est pas le manque de gens ou leur immaturité spirituelle. Tu es celui qui a besoin d’être changé. Tu manques de compassion pour le peuple et tu ne les aimes pas comme Je voudrais que tu le fasses. Dans ton insécurité, tu es juste en train d’espérer avoir passé une réunion de plus.”
Quand on parle de feu ! Quand on parle de parole tranchante ! Ce n’était pas facile à entendre. Je suis tombé face contre terre devant Dieu. J’étais venu pour demander à Dieu de m’aider avec les problèmes de toutes les personnes de l’église et, au lieu de cela, Son feu a pénétré au cœur de mon problème.
Quand l’Esprit œuvre dans nos vies, Il nous garde éloignés des excuses superficielles et des jeux de blâmes auxquels nous aimons jouer. Le feu brûle ce qui est faux et nous conduit à la vérité.
Jim Cymbala a commencé le Brooklyn Taberncale avec moins de vingt membres dans un petit bâtiment délabré, dans un quartier difficile de la ville. Né à Brooklyn, il est un ami de longue date à la fois de David et de Gary Wilkerson.