jeudi 18 mai 2017

DES SERMONS ILLUSTRÉS

Le monde a besoin de sermons illustrés – d’exemples personnels puissants – de l’amour de Dieu.
Dans Jean 17:21, Jésus a prié : “afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.”
Réfléchis-y : même dans Ses dernières heures, Jésus se préoccupait encore de l’humanité perdue. Et Il donnait à Son église des directives spécifiques sur la façon de gagner ces multitudes d’âmes perdues. Considère Ses derniers mots sur le sujet : “Soyez un ! Mettez de côté toutes luttes et toutes divisions, afin que le monde puisse croire en Moi.”
Tu penses peut-être : “Cela sonne de façon tellement simpliste. Est-ce réellement de cette façon que l’église peut atteindre des cœurs endurcis ? Est-ce que le simple fait de s’aimer les uns les autres apporte vraiment une puissance surnaturelle pour combattre la haine ?
La réponse est oui, oui et encore oui – absolument ! D’après Jésus, l’amour puissant de Dieu est clairement révélé au monde par l’amour inconditionnel qui uni Son peuple.
En ce moment, l’une des principales stratégies de Satan contre l’église est de planter la division et les luttes. Partout où je regarde le Corps de Christ, dans le monde entier, je suis convaincu que des hordes de démons ont été assignées à l’intérieur des murs de l’église. Et leur but et de détruire l’amour des chrétiens les uns envers les autres.
La stratégie du diable est subtile : il fait s’affronter les races les unes contre les autres, les riches contre les pauvres dans le Corps de Christ. La lutte raciale, tout particulièrement, est nourrie dans le monde entier à travers la télévision et les médias. Je n’avais jamais vu une telle haine raciale se développer et, maintenant, elle infiltre même les murs de la maison de Dieu.
Je remercie Dieu de ce que notre église de Times Square n’a pas été fondée en fonction de la couleur de peau et qu’elle l’a été sans faire de distinction entre les riches et les pauvres. Tous ceux qui franchissent nos portes sont traités avec le même respect et le même accueil plein d’amour. Nous avons profité des bénédictions de Dieu durant de nombreuses années et je crois que c’est en partie parce que nous avons obéi au commandement de Christ de nous aimer les uns les autres comme Il nous a aimés.