lundi 30 septembre 2013

LA PROMESSE DU PERE by Gary Wilkerson

Les chapitres 1 à 6 du livre des Actes décrivent l’une des plus glorieuses œuvres de Dieu au cours de l’histoire. C’est une incroyable séquence d’événements et d’action : une prédication puissante, des conversions de masse, des guérisons miraculeuses. Tout ceci était le résultat d’une promesse divine faite par Jésus.

Avant Sa résurrection, Christ a enseigné à ses disciples d’attendre à Jérusalem afin de recevoir la « promesse du Père. » Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis ; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut » (Luc 24 : 49).

Cette promesse a commencé à s’accomplir à la Pentecôte, la fête des « prémices » pour Israël. Le monde allait voir les prémices de l’œuvre de Christ pour nous sur la croix.

Les disciples ne pouvaient probablement pas imaginer ce que Dieu avait en tête pour eux. Ils pensaient sans doute : « Super ! Cette promesse signifie que Dieu est sur le point de restaurer Israël. Il va nous libérer des chaînes de l’esclavage romain pour toujours et nous serons de nouveau Son peuple. »

Aujourd’hui, je pense que l’Eglise aurait peut-être une réaction similaire si nous entendions la même promesse de la part de Jésus. Nous pensons peut-être : « Quand la promesse de Dieu s'accomplira, nos églises seront pleines à craquer. Le Saint Esprit agira dans d’autres villes et les gens viendront de partout juste pour avoir un avant-goût. Nous serons bénis comme jamais auparavant ! »

Nous espérons et souhaitons en effet que le Saint Esprit remplisse nos lieux de réunions et apporte la joie et le réconfort au peuple de Dieu. Mais quand la gloire de Dieu vient, ce n’est pas pour notre seule bénédiction. Jésus n’a pas dit : « Quand vous recevrez la puissance d’en haut, vous serez mes fidèles, mes étudiants de la Bible, mes assidus aux réunions de prières. » Il a dit : « Vous serez mes témoins jusqu’aux extrémités de la terre. »

La puissance de Dieu est destinée à dépasser les murs de l’église pour aller jusqu’aux endroits les plus reculés du monde. C’est ce que nous voyons se dérouler dans le livre des Actes. Quand Pierre s’est levé pour prêcher à la foule qui s’était assemblée, trois mille âmes ont été sauvées. Plus tard, quand Pierre et Jean témoignaient dans tout Jérusalem, des signes et des prodiges suivaient par des guérisons miraculeuses et des délivrances.

Cependant, ce n’était que le début ! Si l’œuvre de l’Esprit s’était arrêté à Actes 6, toute la puissance de Dieu serait restée entre les mains des douze apôtres. Au lieu de cela, un profond changement s'est opéré. Dieu a dit : « Mon Esprit n’ira plus seulement sur quelques privilégiés. Je vais en revêtir avec puissance chaque homme, chaque femme et chaque enfant qui en appellent à Mon nom. »