lundi 9 septembre 2013

FAÇONNÉS PAR LA GRÂCE DE DIEU by Gary Wilkerson

Considérons ce que Dieu nous dit à propos de la prière. Premièrement, il nous est dit : « Cherchez l’Eternel pendant qu’il se trouve, invoquez-le pendant qu’il est près » (Esaïe 55 : 6). Ensuite, la Bible dit : « Nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu » (Romains 3 : 11). C’est un fait dans l’Ecriture que nous ne recherchons pas Dieu comme nous le devrions.

On nous montre encore et encore le niveau de la perfection de Dieu et notre incapacité à l’atteindre. Pourquoi ? Il en est ainsi pour que nous évitions le sort des Pharisiens. Ils se levaient très tôt le matin et ils faisaient de longues prières. Ils se faisaient des règles afin de conserver l'apparence d'un comportement saint. Mais Jésus pointe du doigt le fait que s’ils paraissaient propres à l’extérieur, leur cœur était sombre et pourri. « Vous, Pharisiens, vous purifiez le dehors de la coupe et du plat, et à l’intérieur, vous êtes plein de rapine et de méchanceté » (Luc 11 : 39).

Dieu s’affaire à un travail en profondeur en nous, plus profond que nous ne pourrions jamais le faire par nous même. Paul résume ceci dans un court passage : « O Galates insensés ! qui vous a fascinés… ? Est-ce en pratiquant la loi que vous avez reçu l’Esprit, ou en écoutant avec foi ? Êtes-vous tellement insensés ? Après avoir commencé par l’Esprit, allez-vous maintenant finir par la chair ? » (Galates 3 : 1-3).

Quand nous faisons des œuvres pour obéir à Dieu et qu'elles ne sont pas façonné par la grâce de Dieu, nous le sentons. En surface, nous pouvons nous sentir fier de ce que nous semblons accomplir, mais quand nous échouons, nous nous sentons découragés au point d’abandonner et de penser : « C’est un fardeau trop lourd. Je ne peux plus le porter. »

Exactement ! C'est tout à fait cela : il s’agit d’un fardeau trop lourd. C’est pourquoi Jésus nous dit : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est aisé et mon fardeau léger » (Matthieu 11 : 28-30).