vendredi 13 septembre 2013

IL VOIT CHAQUE PAS

Des multitudes de chrétiens se réveillent chaque jour en faisant face à des problèmes indescriptibles : douleurs physiques, souffrances émotionnelles, problèmes financiers. Beaucoup sont tellement perturbés par ces problèmes qu'ils s'inquiètent : “C'est trop pour moi. Je n'ai plus la force de lutter contre tout cela. Comment pourrais-je jamais y arriver ?”

Nous recevons de nombreuses lettres de saints qui subissent quotidiennement des circonstances extrêmement difficiles. Une femme de Dieu a écrit : “J'ai été mariée 35 ans et je suis grand-mère. Mais notre famille est en train d'être détruite par mon mari adultère. Il a été un homme rempli de l'Esprit et utile entre les mains du Seigneur mais à présent c'est un coureur de jupons aigri, rempli d'une convoitise apparue tard dans sa vie. S'il-vous-plaît, priez pour moi. Il a détruit tout amour en moi et je suis tellement malheureuse. Je ne pense pas pouvoir le supporter plus longtemps.”

Notre Père céleste voit chaque pas de nos vies et, malgré toutes les crises et les difficultés, Il nous ordonne encore et encore par les Écritures : “Ne crains pas !” Nous ne devons pas croire que nos problèmes vont nous abattre et nous détruire, parce qu'il est notre bouclier.

“Que tu es heureux, Israël ! Qui est comme toi, Un peuple sauvé par l'Éternel, Le bouclier de ton secours Et l'épée de ta gloire ? Tes ennemis feront défaut devant toi, Et tu fouleras leurs lieux élevés” (Deutéronome 33:29). Dieu nous dit : “Il n'est pas vrai que je t'ai abandonné ! Je ne suis pas en colère contre toi et je ne t'ai pas délaissé pour que tu te débrouilles seul contre tes ennemis. Ce sont des mensonges de Satan !”

Peu importe à quelle crise nous devons faire face, quelle grande difficulté nous attend, notre victoire est assurée : “Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par Celui qui nous a aimés” (Romains 8:37).

Est-ce que cela signifie que nous devons rester inactifs et attendre que Dieu envoie un ange pour tuer nos ennemis ? Non, certainement pas ! Même si Dieu nous a promis la victoire, il ne fera pas notre part à notre place.

Nous devons tout de même prendre l'épée pour combattre l'Ennemi. La différence tient dans le fait que nous croyons que Dieu a promis de nous donner la puissance : “Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ !” (1 Corinthiens 15:57).

Le Saint-Esprit répond à notre foi ! Quand nous L'appelons, Il vient sur nous avec une puissance surnaturelle pour mortifier les œuvres de la chair. Notre part est d'avoir la foi et de marcher en croyant que l'Esprit de Dieu s'opposera à la puissance du malin qui vient à notre rencontre.