mardi 24 septembre 2013

ÉQUIPÉ ET FORTIFIÉ POUR VIVRE

L’Ecriture fournit d’innombrables exemples de la façon dont la présence de Dieu donne à Ses enfants la force de vivre pour Lui. L’un de ces exemples les plus puissants se trouve dans la vie de Moïse.

Moïse était convaincu que sans la présence de Dieu dans sa vie, il était inutile pour lui d’attendre quoi que ce soit. Quand il a parlé face à face avec le Seigneur, il a dit : « Si tu ne marches pas toi-même avec nous, ne nous fais point partir d’ici » (Exode 33 : 15). Il était en train de dire : « Seigneur, si Ta présence n’est pas avec moi, alors je n’irai nulle part. Je ne ferai pas le moindre pas sans être assuré que tu es là ! »

Moïse savait que c’était la présence de Dieu en Israël qui mettait le peuple à part des autres nations. Et la même chose est vraie pour l’Église de Jésus Christ aujourd’hui. La seule chose qui nous différencie des non croyants, c'est la présence de Dieu « avec nous », nous conduisant, nous guidant, faisant Sa volonté en nous et à travers nous.

Moïse ne s’intéressait pas à la façon dont les autres nations recevaient leur direction, établissaient leurs stratégies, conduisaient leurs gouvernements ou dirigeaient leurs armées. Il disait : « Nous fonctionnons sur un seul principe. Le seul moyen pour nous d’être guidés ou gouvernés, de faire la guerre et de survivre dans ce désert, c'est d’avoir la présence de Dieu avec nous ! »

« Quand la présence du Seigneur est au milieu de nous, personne ne peut nous nuire. Mais sans Lui, nous sommes impuissants, réduit à rien. Laissons toutes les nations de ce monde se confier dans leurs puissantes armées, leurs chars de métal, leurs soldats d'élites, leurs nouvelles armes. Nous mettrons notre confiance dans la présence manifeste de notre Dieu ! »

Dieu répondit à la déclaration audacieuse de Moïse : « Je marcherai moi-même avec toi et je te donnerai du repos » (Exode 33 : 14). Quelle promesse incroyable ! Le mot hébreu pour repos ici est « un repos calme, confortable. » Dieu disait : « Peu importe les ennemis ou les combats auxquels tu fais face, tu pourras toujours trouver un doux repos en Moi ! »

Pense à cela : si une église a la présence manifeste de Dieu en son sein, il n’y aura aucun bruit ni agitation, pas de propres efforts ni de transpiration. Les réunions de louanges ne seront plus des marathons avec trois chants, une offrande et un court sermon. Au lieu de cela, il y aura une paix calme, un doux repos, et tous ceux qui passeront les portes de l’église le ressentiront !