mercredi 4 septembre 2013

ATTENDS-TOI AU SEIGNEUR

Le diable a une stratégie pour tromper les croyants et les faire douter de la fidélité de Dieu dans le fait qu'Il répond aux prières. Satan voudrait nous faire croire que Dieu a fermé ses oreilles à nos cris et qu’Il nous laisse régler les choses par nous-mêmes.

Je crois que la plus grande tragédie dans l’Eglise de Jésus Christ aujourd’hui est que si peu de personnes croient à la puissance et à l’efficacité de la prière. Sans vouloir blasphémer, on peut entendre des multitudes de personnes dans le peuple de Dieu émettre cette complainte : « Je prie mais je n’ai pas de réponse. J’ai prié tellement longtemps, tellement fort sans aucun résultat. Tout ce que je veux c’est voir une petite preuve que les choses changent. Les choses continuent, rien ne se passe. Combien de temps dois-je attendre ? » Ils ne vont plus dans le lieu secret parce qu’ils sont convaincus que leurs requêtes, nées dans la prière, ont avorté devant le trône. D’autres sont convaincus que seuls les types de Daniel, David et Elie peuvent faire monter leurs prières jusqu’à Dieu.

En toute honnêteté, beaucoup de saints de Dieu luttent contre ces pensées : « Si l’oreille de Dieu recueille ma prière et que je prie avec assiduité, pourquoi y-a-t-il si peu d'indices de sa réponse ? » Y-a-t-il une prière en particulier que tu fais depuis tellement longtemps, et qui n’a toujours pas obtenu de réponse à cette heure ? Ce sont peut-être même des années qui se sont écoulées, et tu attends encore, en espérant mais aussi en t'interrogeant ?

Prenons garde de ne pas accuser Dieu d’être paresseux ou peu soucieux de nos besoins et de nos requêtes, comme le fit Job. « Je t’appelle au secours, tu ne me réponds pas ; je me tiens debout pour que tu fasses attention à moi » (Job 30 : 20).

La vision que Job avait de la fidélité de Dieu était obscurcie par ses problèmes. Il a même fini par accuser Dieu de l’avoir oublié et Dieu l’a fortement réprimandé pour cela.

Il est temps que nous, chrétiens, nous jetions un regard honnête sur les raisons pour lesquelles nos prières n’aboutissent pas. Nous sommes peut-être coupables d’accuser Dieu de négligence alors que c’est notre propre comportement qui est répréhensible.

“Espère en l’Eternel et garde sa voie et il t’élèvera pour que tu possèdes le pays » (Psaume 37 : 34).