mardi 10 avril 2012

EN CHRIST

Je crois que la justification par la foi est la vérité fondamentale de la vie chrétienne. Tu ne peux pas connaître le repos et la paix véritables tant que tu n’es pas convaincu que tu ne seras jamais justifié aux yeux de Dieu par tes propres œuvres de justice.

Si tu ne comprends pas la justification parfaite qui est la tienne en Christ par la foi, tu mèneras une vie de labeur et de sueur. Tu passeras ta vie à essayer de plaire à Dieu de façon légaliste, avec des tentatives désespérées pour établir ta propre justice. Mais la vérité est que tu n’auras jamais aucune justice à apporter au Seigneur !

Je suis sûr que tu connais le passage d’Esaïe qui dit que notre justice est comme un vêtement souillé aux yeux de Dieu (voir Esaïe 64 : 5). Ceci ne veut pas dire que Dieu méprise nos bonnes œuvres, pas du tout. Nous devrions faire de bonnes œuvres, mais si tu penses que par tes bonnes œuvres, tu mérites le salut, que par elles tu peux te tenir saint devant Dieu, alors elles ne sont rien d’autre que des vêtements souillés !

Tu te sens peut-être bien grâce aux bonnes œuvres que tu fais et tu profites même d’un moment de victoire à chaque fois que tu résistes à la tentation. Tu te sens juste parce que la grâce de Dieu est sur toi.

Le lendemain, pourtant, tu chutes. Tu retombes dans le péché et soudain, tu perds toute ta joie. Tu penses que le Seigneur est en colère après toi et tu te demandes si tu as perdu ton salut.

Il s’agit d’un tour dans les montagnes russes, avec des hauts et des bas émotionels, des va-et-vient, des chauds et froids, du péché et de la confession, selon combien bon ou mauvais tu penses avoir été tel jour. C’est une vie de misère parce tu essayes de plaire à Dieu par ta chair !

Bien-aimé, aucune justification par la chair ne tiendra jamais devant Dieu. Même les meilleures personnes parmi nous, les saints les plus pieux et les plus moraux sont indignes de la gloire de Dieu. Aucun de nous ne sera jamais accepté aux yeux du Père à cause de nos bonnes œuvres. Nous ne sommes acceptés par lui que si nous sommes en Christ !

« Car vous êtes un en Jésus-Christ » (Galates 3 : 28). Quand nous nous tournons vers Jésus avec une foi qui sauve, qui ne regarde pas à nous-même, mais à Christ seul, nous devenons un en Christ. Etre « en Christ » signifie que Dieu met à notre crédit la justice de Jésus. Tous nos péchés sont lavés, à cause de Son œuvre à lui, non par les nôtres !