jeudi 12 avril 2012

ARRETE DE TE CONFIER EN TOI

Paul n'a pas parlé d'avoir la foi jusqu'à ce qu'il ait perdu toute confiance en sa chair. Il a pris toute son éducation, sa confiance en lui, ses capacités, sa doctrine et son zèle et il a tout mis de côté. Il parle de foi seulement après avoir dit : “Je ne peux me fier à ma chair.” La même chose est vraie ausi pour nous.

Avant que quelqu'un ne soit capable de foi véritable, il doit prendre conscience de combien il est perdu, impuissant et sans espoir. Nous ne pouvons avoir la foi qui sauve tant que nous ne réalisons pas que rien ni personne ne peut nous sauver si ce n'est Jésus.

La foi qui sauve et qui justifie implique que l'on soumette sa vie à Christ de tout notre cœur. Elle implique une repentance qui dit : “Jésus, je n'ai rien à T'offrir. Je viens pour me soumettre à Ton autorité !”

Dans Romains 10:9, Paul décrit la foi qui sauve comme étant le fait de croire avec le coeur et de confesser avec la bouche. Il nous dit que la foi est plus qu'une simple adhésion mentale. C'est Lui soumettre toute sa vie, de tout son cœur.

Dans Actes 8:37, Philippe dit à l'eunuque : “Si tu crois de tout ton cœur...” et l'eunuque a répondu : “Je crois...” Ce n'était pas un simple oui intellectuel à Jésus. Il a vraiment cru de tout son cœur et il a été sauvé.

A l'opposé, Simon le magicien a cru dans la prédication de Paul. Mais il n'a eu qu'une foi temporaire parce que son cœur n’y était pas. En fait, une multitude de gens à l'époque de Jésus ont cru momentanément dans le nom du Christ, mais Jésus ne se fiait pas à eux parce qu'il savait que leur cœur n'était pas pleinement engagé. (voir Jean 2:23-24)

Alors tu te demandes : « qui est réellement justifié par la foi ? » C'est celui qui sait qu'il est perdu et impuissant, qui a tout essayé et qui a échoué. Maintenant, il remet toute sa vie entre les mains du Seigneur, de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa force. Il s’écrie : “Seigneur, je suis à Toi ! Tu es mon seul espoir.” Et il est sauvé !