lundi 16 avril 2012

DIEU A DES RESSOURCES ILLIMITEES by Gary Wilkerson

Quand son mari est mort, une pauvre veuve s’est retrouvée dans une situation effrayante avec deux enfants à élever. Incapable de rembourser ses dettes, elle était menacée par ses créanciers.

Cette femme était désespérée et elle fit appel à Elisée : « Une femme d'entre les femmes des fils des prophètes cria à Élisée, en disant : Ton serviteur mon mari est mort, et tu sais que ton serviteur craignait l'Éternel ; or le créancier est venu pour prendre mes deux enfants et en faire ses esclaves » (2 Rois 4 :1).

Le fait est que Dieu utilise nos problèmes pour glorifier Son nom. Pour cette raison, notre propre histoire avec Dieu peut être construite par la douleur ou la patience dans l’épreuve. Un Américain sur dix est sans emploi et les autres doivent faire face à des baisses de salaires. Dans certains foyers, les deux conjoints cumulent chacun deux travails différents pour éviter de perdre tout ce qu’ils possèdent.

Peut-être as-tu pensé dans ton propre problème: « Si je n’ai pas une bouffée d’air très vite, tout est fini. J’ai besoin d’un miracle juste pour survivre. » J’imagine cette veuve ayant le même genre de pensées.

Elisée lui a demandé : « Que puis-je faire pour toi ? Dis-moi ce que tu as à la maison » (2 Rois 4 : 2). Il ne lui demandait pas de vendre ses biens pour un peu d’argent ; en fait, elle n’avait plus aucun bien. Elisée lui demandait en substance : « Dieu peut te rencontrer telle que tu es. Si tu as la foi, Il peut multiplier même la plus infime chose que tu possèdes. »

La veuve a répondu : « Tout ce que j’ai c'est un vase d'huile. » Nous savons que dans les Ecritures, l’huile représente la bénédiction et les réserves de Dieu. A cet instant, Elisée lui a donné un conseil étrange : « Va demander au dehors des vases chez tous tes voisins, des vases vides, et n'en demande pas un petit nombre » (2 Rois 4 : 3).

Elle a fait ce que le prophète lui disait. Alors Elisée lui a dit : « Quand tu seras rentrée, tu fermeras la porte sur toi et sur tes enfants ; tu verseras dans tous ces vases, et tu mettras de côté ceux qui seront pleins » (2 Rois 4 : 4). Une fois encore, elle a suivi la parole d’Elisée. Alors qu’elle versait de l’huile de son propre vase, l’huile a remplit entièrement le vase emprunté. La même chose s’est reproduit avec le pot suivant qu’elle avait aussi emprunté. Cela s’est à nouveau reproduit avec le suivant. Et le suivant. Il y avait une infinie provision d’huile !

Voici ce à quoi je veux en venir : quand Dieu nous dit qu’Il pourvoit à tous nos besoins, ce n’est pas seulement en petite quantité. Dieu a tout ce dont nous avons besoin. Sa capacité à répondre à notre situation est infinie.