lundi 23 août 2010

UN CŒUR PARFAIT A CONFIANCE

L'auteur des Psaumes écrit: "En toi se confiaient nos pères; Ils se confiaient, et tu les délivrais. Ils criaient à toi, et ils étaient sauvés; Ils se confiaient en toi, et ils n'étaient point confus." (Psaume 22:4-5)

Le mot hébreu pour confiance suggère "se lancer soi-même d'un précipice." Cela veut dire être comme un enfant qui a grimpé dans les chevrons et ne peut pas descendre. Il entend son père dire, "Sautez!" Et il obéit, se jetant dans les bras de son père. Êtes-vous en un tel lieu en ce moment? Êtes-vous sur le bord, chancelant, et n'avez pas d'autre choix que de vous jeter dans les bras de Jésus? Vous vous êtes simplement résigné à votre situation, mais cela n'est pas la confiance, ce n'est rien de plus que le fatalisme. La confiance est quelque chose de très différent de la résignation passive. C'est une conviction active!

Comme nous désirons ardemment Jésus de façon plus intense, nous trouverons que notre confiance en lui est bien fondée. À un certain moment dans notre vie, nous avons probablement pensé que nous ne pouvions pas vraiment lui avoir confiance en lui—qu'il n'avait pas vraiment le contrôle sur l'ensemble de la situation et que nous devions rester en charge. Mais se rapprocher de plus en plus de lui et mieux le connaître change cet état des choses. Cela signifie que nous ne nous adressons pas simplement à lui pour obtenir de l'aide quand nous sommes au bout du rouleau; au lieu de cela, nous commençons à marcher avec lui de si près que nous l'entendons nous avertissement de nos épreuves à venir.

Le cœur confiant dit toujours: "Tous mes pas sont ordonnées par le Seigneur. Il est mon Père aimant, et il permets mes souffrances, mes tentations et mes épreuves—mais jamais plus que je ne peux supporter, car il trouve toujours un moyen d'échapper. Il a un plan éternel et un dessein pour moi. Il a compté tous les cheveux sur ma tête, et il a formé tous les membres quand j'étais dans le ventre de ma mère. Il sait quand je m'assoie, quand je suis debout ou quand je me couche parce que je suis la prunelle de son oeil. Il est le Seigneur—pas seulement sur moi, mais sur chaque événement et situation qui me touche."

Un cœur parfait est aussi un cœur brisé!

L'auteur des Psaumes David dit: " L'Éternel est près de ceux qui ont le coeur brisé, Et il sauve ceux qui ont l'esprit dans l'abattement." (Psaume 34:18)

Être brisé signifie plus qu'avoir de la tristesse et pleurer, plus qu'un esprit écrasé, plus que l'humilité. Être brisé vraiment libère dans le coeur la plus grande puissance que Dieu peut confier à l'humanité—une puissance plus grande que celle qui ressuscite les morts ou guérit les maladies. Quand nous sommes vraiment brisés devant Dieu, nous recevons une puissance qui restaure les ruines, une puissance qui donne un genre particulier de gloire et d'honneur à notre Seigneur.

Vous voyez, être brisé a un rapport avec les murs—des murs effondrés, tombés en ruines. David associait l'effondrement des murs de Jérusalem avec le cœur brisé du peuple de Dieu. "Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c'est un esprit brisé: … un coeur brisé et contrit. Répands par ta grâce tes bienfaits sur Sion, Bâtis les murs de Jérusalem! Alors tu agréeras des sacrifices de justice." (Psaume 51:17-19)

Néhémie était un homme avec un cœur brisé, et son exemple a un rapport avec ces murs effondrés de Jérusalem (voir Néhémie 2:12-15). Dans la nuit noire, Néhémie "vit le mur." Le mot hébreu shabar est utilisé ici. C'est le même mot utilisé dans le Psaume 51:17 pour "cœur brisé". Dans le sens hébraîque du mot, le cœur de Néhémie fut brisé de deux façons. Il se brisa d'abord avec de l'angoisse pour les ruines, et deuxièmement avec un espoir pour la reconstruction (éclatant d'espoir).

Ceci est vraiment un cœur brisé: un qui voit premièrement l'église et les familles en ruine et ressent l'angoisse du Seigneur. Un tel cœur pleure sur les reproches exprimés sur le nom du Seigneur. Il examine également profondément et voit, comme David, sa propre honte et échec. Mais il y a un deuxième élément important au sujet de ce cœur brisé, et c'est l'espoir. Le véritable cœur brisé a entendu de Dieu: "Je vais guérir, restaurer et construire. Débarrassez-vous des ordures, et mettez-vous au travail afin de reconstruire les brèches!"