mardi 17 août 2010

CE QUI EST SPIRITUEL NE PEUT PAS ÊTRE DUPLIQUÉ

Ici, dans les rues de la ville de New York, vous pouvez acheter une montre Rolex pour quinze dollars. Comme chaque New-Yorkais sait, ces montres ne sont pas de vraies Rolexes. Elles sont tout simplement des "faux"-des copies bon marché de l’original.

Il semble y avoir un double pour à peu près tout aujourd'hui. Mais il y a une chose qui ne peut être dupliqué et ceci est la vraie spiritualité. Rien de ce qui est vraiment spirituel, ne peut être copié. Le Seigneur reconnaît le travail de ses propres mains—et il n’acceptera pas une duplication fait par l’homme de ses travaux divins. Pourquoi? Parce que c’est impossible pour l'homme de reproduire ce qui est vraiment spirituel. C'est l'œuvre du Saint Esprit seul. Il est constamment au travail effectuant quelque chose de nouveau dans son peuple. Et il n'y a pas de moyen possible pour nous de reproduire ce travail.

Ceci est la grosse erreur de la religion moderne. Nous pensons que si nous transmettons simplement les connaissances de l'Écriture et principes bibliques aux gens, ils deviendront spirituels. Mais le fait est—aucune personne ou institution a le pouvoir de produire la spiritualité en quelqu'un. Seul le Saint-Esprit le fait.

Très peu du travail que l'Esprit de Dieu fait en nous peut être vu. C'est la raison pour laquelle les gens vraiment spirituels rarement cherchent une preuve extérieure de son travail. Paul dit: “Parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles." (2 Corinthiens 4:18)

Dans le contexte de ce passage, Paul parle des souffrances et des épreuves. Il dit, "Personne ne connaît toutes les choses auxquelles nous faisons face, à l'exception de l'Esprit Saint. Et c’est là où la vraie spiritualité se manifeste—dans le creuset de la souffrance."

Ceux qui se soumettent à la direction de l'Esprit de Dieu—qui font face à leurs épreuves confiants que le Seigneur est en train de produire quelque chose en eux—sortent de leur creuset avec une foi solide. Et ils témoignent que l'Esprit leur a enseigné plus pendant leurs souffrances que lorsque tout allait bien dans leur vie.

Dans toutes mes années avec le Seigneur, j'ai rarement vu une augmentation de la spiritualité durant les bonnes périodes. Au contraire, cette augmentation eut lieu plutôt lorsque j'endurais des situations dures, des agonies, des moments difficiles—tous ceux que le Saint-Esprit permit.

À un certain moment de sa profession de foi, Paul dit, “Le Saint-Esprit me témoigne solennellement que des obligations et des épreuves m’attendent” (voir Actes 20:21-22). En effet, tout au long de l'ensemble de la vie de Paul, ses épreuves ne diminuaient jamais. Elles surgissaient continuellement.

“Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure." (2 Corinthiens 4:17) Selon Paul, nos afflictions et difficultés produisent des valeurs éternelles en nous. Il dit: “Les souffrances que nous traversons sur cette terre continuent probablement notre vie entière. Mais ce n'est que momentané par rapport à l'éternité. Et maintenant, comme nous endurons les afflictions, Dieu crée en nous une révélation de sa gloire qui durera pour toujours.”