jeudi 28 janvier 2010

UNE MARCHE AGREABLE

L’ Apôtre Paul a enseigné l'église des Colossiens : « pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par la connaissance de Dieu » (Colossiens 1:10).


Qu'est-il exigé pour une marche agréable ? Paul nous dit : « Comme des élus de Dieu, saint et bien-aimé, revêtez vous d’un coeur de compassion, de bienveillance, d’humilité, de douceur et de patience ; vous supportant les uns les autres, et vous pardonnant réciproquement, tout comme le Seigneur vous a pardonné, vous aussi pardonnez » (Colossiens 3:12-13, ma paraphrase).


Paul nous dit dans plusieurs passages : « Voici ma parole dans ces temps critiques. En tenant compte des temps durs qui doivent arriver, vous devez mesurer votre marche avec le Seigneur ».


En d'autres termes, nous devons nous demander : « Suis je en train de devenir semblable à Christ ? Sui-je plus patient, ou plus colérique ? Plus gentil et plus aimable, ou plus méchant et plus querelleux ? Plus plaisant et prêt a pardonner, ou plus amer, gardant des rancunes ? Est-ce que je supporte les autres? Est-ce que je tolère les faiblesses et les défauts de ceux auprès de moi, ou dois-je toujours avoir raison » ?


Paul nous dit que dans l’approche d'un tel jour, le travaille accomplit ou les actions charitables que vous faites n'auront pas d'importance. Peu importe que vous soyez gentil aux étranger, peu importe le nombre d’âmes que vous avez amené à Christ, cette question se pose toujours: Devenez-vous plus aimable, plus patient, plus tolérant et pardonnez-vous d’avantage?


Examinez votre marche avec Christ. Ne regardez pas tant à ce que vous faites mais plutôt à ce que vous devenez. Une telle marche ne peut ni être achevée par l'effort humain, ni par l'autodétermination, en disant simplement, « je deviendrai ce type de croyant ». Ce changement ne peut être accompli que par le travail de l'Esprit Saint, par la foi en sa Parole.


Premièrement, nous lisons ces mots et nous croyons que cela est un appel à nous examiner. Ensuite nous demandons à l'Esprit de nous montrer qui nous sommes véritablement, en nous mesurant à sa Parole. Enfin, nous demandons à l'Esprit Saint de nous aider à changer.